Aide

 

Le Groupe

Tap to Pay : l’iPhone devient un terminal de paiement pour les commerçants

Mise à jour le 18 février 2022
Imprimer l'article Envoyer par email

Est-ce la fin des TPE (terminaux de paiement électronique) pour les TPE (très petites entreprises) ? Apple a annoncé le lancement de la fonctionnalité « Tap to Pay », qui transformera l’iPhone en lecteur de cartes bancaires. « Tap to Pay permettra à des millions de commerçants […], des petites entreprises aux grands détaillants, d’utiliser leur iPhone pour accepter de manière transparente et sécurisée Apple Pay, les cartes de crédit et de débit sans contact et d’autres portefeuilles numériques via un simple toucher sur l’écran. » Apple précise que tous les appareils dotés de la technologie sans contact NFC, dont les smartphones Android et les montres connectées, seront compatibles avec Tap to Pay.

 

Un avantage pour les petits commerces mais une menace pour les fintechs

L’atout est indéniable pour les petits commerces, qui pourront alors se passer d’un terminal de paiement dont l’achat ou la location s’avère coûteuse. Mais c’est une menace pour les fintechs comme Stripe, Square ou SumUp, qui sont spécialisées dans les services de paiement. Apple a cependant préféré ne pas les court-circuiter : « Tap to Pay n’est pas une application mais une fonction mise à disposition des développeurs, explique Numerama. Autrement dit, Apple ne recevra pas les paiements lui-même et laisse les services spécialisés continuer leurs activités. La marque annonce même un partenariat avec Stripe et Shopify, les deux premières entreprises qui proposeront cette fonction à leurs clients cette année. »

 

Un déploiement rapide aux États-Unis mais incertain en France

Dans un premier temps, Tap to Pay sera disponible uniquement aux États-Unis, où les iPhone captent près de la moitié du marché des smartphones. Apple ne précise pour l’instant aucune date quant à un éventuel déploiement en France, où ses smartphones détiennent 15 % du marché. On peut cependant miser sur une adoption massive des commerçants : Quand Apple se met à une technologie, cela lui donne tout de suite une certaine légitimité, analyse pour Capital Houssem Assadi, fondateur de DéjàMobile, qui fournit une technologie similaire pour les appareils Android. C’est ce qui est arrivé avec les wallets : la technologie NFC existait déjà depuis longtemps, mais quand Apple a lancé Apple Pay, cela a explosé.