Aide

 

Le Groupe

« Un garage dans votre téléphone » : Virtuo réinvente la location de voiture

Mise à jour le 26 mai 2021
Imprimer l'article Envoyer par email

Startup française, Virtuo propose un parcours 100 % numérique pour la location de voiture. Une fois que le client s’est enregistré sur l’application, tout se passe via le smartphone : l’ouverture du véhicule, l’état des lieux, le paiement. Pas de formulaire à remplir, pas d’heure d’ouverture d’agence à respecter. Les 2 500 voitures que possède Virtuo se trouvent essentiellement dans des parkings souterrains de grandes villes. Depuis peu, la startup déploie aussi la livraison à domicile en commençant par Paris. « On doit pouvoir profiter de la voiture aussi simplement que l’on ‘streame’ de la musique ou des films. Le véhicule doit être disponible sur demande et disparaître après utilisation, décrivent les fondateurs de Virtuo, Karim Kaddoura et Thibault Chassagne, cités par La Revue du Digital. Télécharger l’application Virtuo, c’est comme avoir un garage dans votre téléphone, plutôt qu’une voiture garée devant chez vous. »


Vers un doublement du chiffre d’affaires en 2021

En 2021, Virtuo a levé 50 millions d’euros pour passer à la vitesse supérieure. Créée en 2016, la startup veut atteindre 1 million de clients en 2025, contre 150 000 en 2021. Présente dans 19 villes européennes dans 3 pays (France, Royaume-Uni, Espagne) et bientôt l’Italie, elle vise une implantation dans 10 pays d’ici 2025. Virtuo, qui emploie 120 personnes, s’appuie sur un réseau de prestataires, indépendants ou entreprises, pour l’entretien des voitures (lavage, réparation…). Avec la fin du confinement, la startup espère retrouver l’hyper croissance qu’elle connaissait jusque-là et mise sur un doublement de son chiffre d’affaires en 2021. Et affiche l’ambition d’électrifier 50 % de sa flotte d’ici 2025 pour atteindre 100 % en 2030.