Aide

 

Le Groupe

La startup Les Biens en Commun propose de louer les objets du quotidien depuis des casiers connectés

Mise à jour le 19 octobre 2022
Imprimer l'article Envoyer par email

Aspirateur, fer à repasser, perceuse, imprimante... La liste est longue des objets que nous possédons mais que nous n'utilisons que quelques heures à peine par semaine. Et s'il était possible de les louer au cas par cas depuis des casiers facilement accessibles en bas de chez soi ? C'est le projet de la startup lyonnaise Les Biens en Commun, accompagnée par French IoT, l'accélérateur du Groupe La Poste. Des casiers de ce genre, remplis d'appareil électroménagers, ont déjà été installés dans 4 résidences étudiantes. Les produits se réservent depuis une application, qui gère aussi le paiement de la location. Les étudiants n'ont plus qu'à aller les récupérer dans le casier connecté correspondant.

Les produits s'adaptent au profil des utilisateurs

« Le service peut se déployer partout : immeubles résidentiels, lieux accueillant du public, collectivités..., explique le fondateur Yann Lemoine. Il fallait bien commencer quelque part, c'est pourquoi notre choix de développement s'est porté en priorité vers les résidences étudiantes et bailleurs sociaux. Les équipements peuvent aussi être différents d'une installation à une autre. Dans un village, par exemple, on peut imaginer mettre à disposition du matériel de jardinage qu'on ne trouverait peut-être pas dans des casiers installés en centre-ville ». Pour se donner les moyens de ses ambitions, la startup prévoit une première levée de fonds en 2023.

Leroy Merlin, Boulanger et SEB sont intéressés

Le projet a déjà attiré l'attention de Leroy Merlin, de Boulanger et du fabricant d'électroménager SEB, qui apportent un soutien opérationnel. Ce type d'initiatives a le vent en poupe, boosté à la fois par les préoccupations environnementales et par les tensions sur le pouvoir d'achat. Nous présentons des projets allant dans le même sens dans notre Tendance : Location, occasion, réparation : l'inflation booste l'innovation.

Repéré sur : French IoT