Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Série Artistique : Mohamed Bourouissa

Série Artistique : Mohamed Bourouissa


VENTE GENERALE: 12/10/2020

 
Premier Jour :

Le bloc Croix Rouge Française sera vendu en avant-première les vendredi 9 et samedi 10 octobre à:

  • Paris 75 - de 10h à 17h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS.

Au regard du contexte exceptionnel, le délai pour les oblitérations Premier Jour est prolongé pour les émissions à partir du 1er mars 2020, passant de 8 semaines à 6 mois.

 
A partir du 12 Octobre 2020 :

  • Dans certains de nos bureaux de poste
  • Sur notre site internet, «  Je commande en ligne « qui renvoi vers la fiche produit LPFR
  • Par Abonnement ou par correspondance à Phil@poste Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09

 
05.53.03.17
sav-phila.philaposte@laposte.fr


Dans la production philatélique française, le portrait tient une place privilégiée et suit différents courants. Un courant traditionnel représente les figures allégoriques de la République. Un deuxième courant exprime la France glorieuse et combattante. Enfin, un troisième courant, lié à la démocratisation du portrait, voit l’apparition des images de célébrités.

Depuis une quinzaine d’années, Mohamed Bourouissa explore de manière transversale les notions de portrait et de monument. Comment, pourquoi et de qui faire le portrait, qui célébrer ?

Son approche est nourrie de sa connaissance de l’histoire ou des histoires du portrait. Il a regardé Caravage, Manet, Poussin, et a tiré les leçons compositionnelles du portrait classique.

Les séries Nous sommes Halles (2003-2005) et Périphérique (2005-2009) représentent des individus et des communautés, des cultures et subcultures issus de la banlieue parisienne. Mohamed Bourouissa s’attache à donner et à partager de ces communautés, de ses proches, de ces territoires, une image différente qui invite à repenser l’image et l’identité de la périphérie. Son projet consiste à donner une image à ceux qui en ont été privés, le modèle de la peinture lui permettant de les insérer dans un système de codes et de représentations dont ils étaient exclus.

L’image que Mohamed Bourouissa a élue pour son timbre est le portrait d’un jeune homme noir, vêtu d’un “hoodie”. Cette image quasi héraldique, watteauesque, est issue du projet Horse Day (2015) pour lequel Mohamed Bourouissa a documenté huit mois durant dans un quartier de Philadelphie (USA), Fletcher Street, une communauté de “black urban cowboys”, comme il en existe dans de nombreuses villes américaines, qui s’approprient l’espace urbain du haut des chevaux qu’ils élèvent.

Ce portrait, intitulé Zamer (2016), est lui-même extrait de la série The Hood, pour laquelle Mohamed Bourouissa a imprimé sur des capots d’automobiles, autres icônes de l’Amérique, les portraits des protagonistes du projet Horse Day.

En insérant Zamer au sein du panthéon des portraits philatéliques, Mohamed Bourouissa donne une visibilité non pas uniquement à un visage mais à tous les visages qui furent jusqu’à présent ignorés des représentations officielles.

© - La Poste – Philippe Vergne - Tous droits réservés

 

Les infos techniques :

Création : Mohamed BOUROUISSA

Mise en page : Valérie BESSER

Impression : héliogravure Format du timbre : 40,85 x 52 mm

Présentation : 30 timbres à la feuille Tirage : 400 000 exemplaires

Valeur faciale : 2,32 € Lettre Prioritaire 100g

Mise en page du timbre à date : Valérie BESSER

Mentions obligatoires : © Mohamed BOUROUISSA