Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Château de Grignan, Drôme-3415

Présentation générale

GRIGNAN, "il y a un beau et vaste château très bien situé. On peut assurer que ce château est une des plus belles antiques de France". A l'époque où l'abbé d'Expilly nous laisse ce témoignage (1767), le château de la famille Adhémar ne résonne plus des pas de son hôte le plus illustre : la marquise de Sévigné.
Les premières traces d'un établissement fortifié, bâti sur le piton rocheux qui domine l'actuelle ville de Grignan (Drôme), remontent au XIIe siècle. De toute ancienneté, les Adhémar étaient les maîtres des lieux. A la Renaissance, ils transforment la citadelle féodale en une demeure luxueuse. Témoin de ce renouveau, la façade François Ier, représentée sur le timbre-poste, a été construite en 1545. Ses fenêtres bordées par des colonnes surmontées de chapiteaux ioniques et corinthiens font du château le plus bel exemple de l'architecture de la Renaissance dans cette région. La terrasse, d'où l'on peut admirer tout le plat pays, a été réalisée vers 1630. Elle couvre l'imposante église Saint-Sauveur appuyée sur le rocher qui soutient le château. C'est en 1671 que la fille de la marquise de Sévigné découvrit sa résidence. Elle avait épousé, erï 1669, François Adhémar de Monteil, comte de Grignan, qui exerçait alors la charge'de lieutenant général de Provence. La marquise de Sévigné, à qui sa fille avait réservé des appartements, y demeura pendant plusieurs mois. On apprend par su correspondance qu'on y fait bonne cïrèré au milieu d'un mobilier luxueux. Mais le faste et la magnificence coûtaient cher. Après la disparition de ses plus célèbres propriétaires, les héritiers durent vendre le château pour rembourser les créanciers. En 1793. les révolutionnaires en abattent une partie. Puis le temps poursuivit son oeuvre de destruction. Il faudra attendre 1912 pour que le nouveau propriétaire du château entreprenne sa reconstruction. Depuis 1978, il appartient au Conseil général de la Drôme qui l'a restauré et meublé. L'été, on y donne des spectacles nocturnes, propres à évoquer le souvenir de la marquise. Pour les amateurs de vieilles pierres et les amoureux des bêles lettres, Grignan est une étape obligée sur la route de Provence.

Titre Château de Grignan, Drôme
N° Yvert et Tellier 3415
Pays émetteur France
Lieux Premier Jour Grignan

Date Premier Jour 07/07/2001
Date de vente générale 09/07/2001
Date de retrait 08/03/2002

Création

Auteur Mörck, Martin

Graveur Mörck, Martin

Mise en page N.C.
Droits de reproduction N.C.
Mode d'impression Taille-douce
Particularité N.C.

Caractéristiques

Format Paysage
Type de support Papier gommé
Hauteur Timbre 27 mm
Largeur Timbre 40 mm
Présentation N.C.
Hauteur de l'ensemble N.C.
Largeur de l'ensemble N.C.
Valeur faciale 3 NFR et E
Prix N.C.
Surtaxe N.C.
Bénéficiaire de la surtaxe N.C.
Destination N.C.
Tirage N.C.

Thématiques

Thèmes Architecture
Tourisme
Sous-thèmes Monument historique
Série Tourisme et Culture

Personnes N.C.
Lieux Drôme
Grignan

Région Rhône-Alpes

Evènement N.C.
Reconnaissance N.C.