Le Groupe

Les villes moyennes de plus de 20 000 habitants, font face à un défi de redynamisation de leurs centres-villes ; les commerces sont au centre de cette problématique de redynamisation. Après Belfort, Saint-Nazaire ou Marmande, Bourges est la 13e ville à avoir mis en place la plateforme Ma Ville Mon Shopping, un dispositif innovant proposé par une filiale du Groupe La Poste.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Viadéo

Dans le cadre du plan national Cœur de Ville lancé en 2018, les territoires mettent en place des politiques publiques qui visent à revitaliser les centres-villes et à redynamiser l’activité économique locale. L’offre de La Poste Ma Ville Mon Shopping, est une plateforme gratuite pour les commerçants de proximité. Financée à 100 % par la collectivité, elle leur permet d’apporter de nouveaux services à leurs clients et d’accroître leur visibilité. Le principe de cette marketplace locale : les commerçants postent un descriptif de leur boutique (adresse, horaires) et leurs offres de produits, qui pourront ensuite être achetés en ligne avec la possibilité de les faire livrer à domicile. Lancée fin novembre à Bourges par la Ville et l’Office de commerce et d’artisanat, Ma Ville Mon Shopping compte à ce jour 71 commerçants locaux et 1 200 produits à la vente.

« Dans la mesure où 52 % des Français consultent internet avant un acte d’achat, le numérique n’est pas une option pour le commerce physique ; pour ce type d’activité, c’est une nécessité et un levier complémentaire », indique Pauline Roché, responsable de l’Office de commerce et d’artisanat de Bourges. « Tous les commerçants ont vocation à adhérer à ce dispositif gratuit, en particulier ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir leur propre site. »

UNE SOLUTION QUI RÉPOND À DE MULTIPLES ENJEUX

24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, indépendamment des horaires d’ouverture des magasins, la plateforme permet de mieux répondre aux attentes des consommateurs. Ils retrouvent toute l’offre disponible dans les commerces de la ville et bénéficient de services de réservation ou de livraison qui simplifient leur quotidien. De son côté, le commerçant dispose d’une solution sur mesure avec le choix de proposer un ou plusieurs des services. « Plus de 60 % de nos adhérents font partie de la plateforme », précise Pauline Roché. « Commerçants indépendants pour la plupart, ils sont dynamiques, bien intégrés au territoire et sont très préoccupés par l’expérience vécue par leurs clients. »

LA DIMENSION COLLABORATIVE, UN ATOUT DE PLUS

Sur la plateforme Ma Ville Mon Shopping, chaque client se voit également proposer de devenir « cityzen ». Dans la catégorie dédiée, il peut recommander et partager en ligne ses produits préférés, validés avec le commerçant. Il agit ainsi comme un influenceur et à chaque vente d’un produit, il est récompensé via une cagnotte en ligne, utilisable pour de nouveaux achats dans les boutiques de la ville. Grâce à ce système collaboratif, la visibilité des commerçants est accrue et les liens avec le client sont renforcés. En participant à l’animation du commerce local, les habitants deviennent des acteurs à part entière de l’attractivité de leur territoire.