Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Peut-on planter des bulbes en janvier ?

photo edelweiss en hiver
Vous pensez que le mois de janvier est une période de repos pour le jardin et son propriétaire ? Vous avez raison, mais pas entièrement. Période de nouveau départ et de régénérescence, janvier peut aussi être synonyme de plantation. Et des bulbes plantés en janvier, ce sont des fleurs garanties au printemps. Voici les bulbes que vous pouvez planter en janvier.

La plantation des bulbes

La plantation des bulbes peut être faite dans tous les sols bien qu’il est nécessaire que ce dernier soit parfaitement filtrant, car l’humidité n’est pas la meilleure amie du bulbe. En effet, s’il y a de l’humidité qui stagne dans la terre, c’est le pourrissement du bulbe assuré ! La plantation de bulbes doit être échelonnée pour profiter de floraisons tout au long du printemps, et c’est encore plus vrai pour les fleurs qui pourront être ramassées pour en faire des bouquets de saison. L’idée étant que cela se fasse au fur et à mesure des semaines, et que vous profitiez d’un jardin fleuri dès les premiers beaux jours.

Pour vous assurer d’une plantation réussie, attention aux idées fausses. En l’occurrence, il ne faut surtout pas arroser les bulbes après plantation. En effet, les bulbes n’ont pas de racines donc ils ne vont pas boire directement l’eau, c’est plutôt l’humidité de la terre qui va leur apporter celle qui est nécessaire à leur développement.

Enfin, pensez que tous les bulbes, sauf exception, préféreront une exposition au soleil plutôt qu’à l’ombre. Seules quelques variétés sont connues pour pousser dans les sous-bois, on peut notamment penser aux crocus, aux narcisses, aux anémones ou encore aux bégonias.
photos de bulbes en hiver

Quels bulbes planter en janvier ?

Dans le monde du jardinage, on a tendance à dire que pour avoir des fleurs de printemps, les plantations de bulbes doivent intervenir entre octobre et décembre. Pourtant, il est tout à fait possible, en fonction des conditions climatiques extérieures, de planter certains bulbes d’hiver au mois de janvier. La floraison ne sera alors décalée que de quelques semaines.

Les bulbes tardifs

Cela concerne des fleurs que l’on appelle à « bulbes tardifs ». Ce sont en fait des bulbes qui fleurissent au printemps, voire même à partir de fin avril. Mais gardez à l’esprit que cela est possible si et seulement si les bulbes ont été bien conservés avant d’être mis en terre et, la plupart du temps, ils sont plantés plus en profondeur que les bulbes précoces. Les bulbes tardifs peuvent comprendre l’ail, le crocus ou encore la tulipe horticole.

Les bulbes précoces

En revanche, les
bulbes précoces doivent tous être plantés avant fin octobre. Les bulbes précoces sont des plantations qui ont été soumises à une cure de froid en amont chez le producteur, afin que ceux-ci soient capables de fleurir plus tôt. Cette cure de froid leur donnera l’impression de l’hiver, et cela permettra le décalage de la saison pour avoir une floraison à cette période. Tous ces bulbes ont, en effet, besoin de 3 mois de froid (en dessous de 5 °C) pour induire la floraison. Parmi les bulbes précoces, on peut citer les narcisses, les jacinthes ou encore certaines variétés de tulipes.

Le mois le plus froid de l’année n’est donc pas totalement une période de repos pour le jardinier. Vous pouvez encore planter certains bulbes et, pour ce faire, pensez qu’il faudra toujours respecter une distance entre chacun d’eux afin qu’ils puissent s’épanouir librement. Cette distance est différente pour chaque variété, elle est donc à calculer en amont de votre plantation.

Il en est de même pour la profondeur. En général, les bulbes se plantent la pointe vers le haut, à une profondeur égale à trois fois leur hauteur, mais cela dépend vraiment de la terre que vous avez. Voici une règle courante :

  • • Sol argileux : 2 fois la hauteur du bulbe ;
  • • Sol sableux : 4 fois la hauteur du bulbe.


Outre ce point important, il faut également prendre en compte la variété de bulbes que vous avez dans les mains. Tous les bulbes n’ont pas besoin d’être enterrés au même niveau. Par exemple, les crocus, les renoncules ou encore les anémones seront plantés à moins de 10 cm de profondeur alors que les tulipes, elles, auront besoin d’au moins 30 cm !

Pour le planter correctement, vous pouvez utiliser un plantoir qui enlève un cône de terre pour y déposer le bulbe. Mais ne laissez pas de vide entre le fond et le bulbe.

Se faire accompagner par un jardinier professionnel

Si vous n’êtes pas certain de vous en sortir tout seul ou bien que vous préférez suivre les conseils d’un expert, pourquoi ne pas faire appel aux services d’un jardinier professionnel ? AXEO Services, filiale du groupe La Poste, propose des services d’aides à la personne sur les travaux en intérieur ou en extérieur. Dans le cadre des plantations, un jardinier pourra intervenir chez vous.

Il vous suffit de demander un devis en ligne ou bien de téléphoner pour être aiguillé, et d’expliquer vos besoins récurrents ou temporaires. L’avantage étant que cela entre dans le cadre des services à la personne et que vous bénéficiez donc automatiquement d’un crédit d’impôt de 50 % pour tous ces types de prestations.

Savoir comment et que planter comme bulbes en janvier ne s’invente pas. Cela nécessite de connaître la singularité de chaque variété. Cela vous permettra de savoir exactement comment les choisir, à quelle période les planter afin d’optimiser leur floraison ou encore comment elles s’entretiennent. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel du jardinage et des plantations qui saura répondre à vos questions. AXEO Services vous accompagne.