Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Smartphone pour seniors : bien accompagner ses parents pour un usage quotidien

Mise à jour le 25 avril 2022 photo d'une personne âgée avec son aidant
Imprimer l'article Envoyer par email

Même s’ils sont moins équipés et agiles que les plus jeunes, les seniors sont de plus en plus adeptes des smartphones et des tablettes. Depuis 2020 et le confinement, les personnes âgées se servent davantage des outils numériques pour communiquer avec leurs proches, faire des achats, dialoguer avec les administrations, organiser leurs loisirs. Mais que faire quand un proche âgé refuse d’utiliser un smartphone ou une tablette, effrayé par l’apparente complexité de cet univers ? Voici quelques astuces et arguments pour convaincre les seniors de votre entourage de passer au numérique avec du matériel adapté.

À lire dans cet article sur les seniors et les smartphones

Smartphone pour seniors : de plus en plus d’adeptes

La fracture numérique liée à l’âge existe encore. Mais elle se réduit. Aujourd’hui en France, 78 % des 60-69 ans et 59 % des plus de 70 ans possèdent un smartphone, contre 62 % et 44 % en 2019, selon le baromètre du numérique 2021 réalisé par l’Autorité de régulation des communications électroniques (ARCEP). Une progression qui s’explique notamment avec l’isolement de la période du confinement. De nombreux enfants ont équipé leurs parents âgés pour mieux échanger avec eux, les occuper et faciliter leurs démarches (pass sanitaire par exemple).

Et les personnes âgées s’en servent : 74 % des 60-69 ans et 56 % des plus de 70 ans utilisent quotidiennement leur smartphone. Mais moins d’un tiers des retraités se sert régulièrement d’une tablette numérique. Dans les foyers seniors, c’est l’ordinateur qui reste le principal outil d’accès à internet et le téléphone filaire est encore très présent.

Que font les seniors connectés ? Les plus de 70 ans deviennent des adeptes des messageries numériques (Messenger, Whatsapp…) puisque 48 % s’en servent avec leur smartphone, alors qu’ils n’étaient que 28 % en 2019. Les seniors sont également de plus en plus présents sur les réseaux sociaux (58 % des 60-69 ans et 38 % des plus de 70 ans), ils effectuent des achats en ligne et font leurs démarches administratives via internet (55 % des plus de 70 ans).

Mais si une majorité des jeunes retraités de 60 à 69 ans se sentent à l’aise et compétents avec un smartphone (68 %), ils ne sont que 48 % chez les plus de 70 ans. Et moins d’un quart des personnes âgées s’est servie de son téléphone pour échanger par visio-conférence (45 % des Français).

Les proches des personnes âgées, enfants ou aidants, ont un rôle primordial pour les accompagner à faire leurs premiers pas avec ces outils numériques, qui peuvent les aider dans leur quotidien.

Smartphone pour seniors : pour quels usages

Pour convaincre vos parents âgés de s’équiper d’un smartphone ou d’une tablette, vous pouvez leur rappeler et leur montrer les multiples usages qui peuvent simplifier leur vie de tous les jours.

  • Pour communiquer par la voix, par SMS ou par vidéo avec ses proches grâce aux messageries numériques, qui ont l’avantage d’être gratuites, ou via les réseaux sociaux. Il permet ainsi de rompre l’isolement et rester en contact avec l’entourage.
  • Pour se rassurer : de nombreux smartphones conçus pour les personnes âgées disposent d’une touche appel d’urgence.
  • Pour faire et garder des photos, puis les partager.
  • Pour effectuer des démarches administratives. Aujourd’hui les sites des administrations publiques sont adaptés aux démarches depuis un smartphone. Un smartphone permet ainsi d’avoir à éviter de se déplacer.
  • Pour préparer un voyage, réserver un séjour grâce à des applications spécialisées.
  • Pour apprendre : les tutoriels en vidéo sur YouTube par exemple, avec des formats courts et didactiques, sont particulièrement adaptés pour apprendre et découvrir dans tous les domaines (loisirs, vie quotidienne).
  • Préserver ses capacités cognitives : et pourquoi pas installer sur le smartphone une application avec un jeu de lettres, des jeux de mémoire, de cartes, etc…
  • Pour s’informer : même si les seniors préfèrent encore le papier ou la télévision, le smartphone est un bon moyen d’information. Et il est possible d’adapter le texte à sa vue.
  • Pour se repérer avec les applications GPS et de géolocalisation aussi utiles à pied qu’en voiture.
  • Pour s’organiser avec les fonctions agenda ou pense-bête.

Ces nombreux usages ne seront pas suffisants pour convaincre un senior en manque de confiance d’utiliser un smartphone. Il existe aussi des services pour guider les personnes âgées dans les usages du numérique.

Comment initier les seniors à l’usage d’un smartphone ?

En tant qu’aidant, vous pouvez montrer à vos proches âgés comment se servir d’un smartphone ou d’une tablette tactile. Mais il n’est pas toujours évident d’apprendre l’usage d’objets complexes à ses parents. Des solutions existent pour aider les seniors et leurs aidants.

Des cours privés pour apprendre à se servir d’un smartphone

Des prestataires informatiques ou des organismes de formation proposent des cours en ligne ou à domicile payants (avec crédit d’impôts). Comme par exemple la startup « PapieMamieDigital » basée à Lyon qui propose aux seniors à « apprendre à maîtriser son ordinateur, sa tablette ou son téléphone ».

Des ateliers associatifs pour maîtriser le numérique

Les résidences et associations pour personnes âgées proposent très souvent des ateliers pour apprendre à maîtriser les outils numériques.

L’association L’Age d’or à Grenoble propose par exemple des cours collectifs pour aider les seniors à maîtriser tablettes et téléphone avec une tarification solidaire à partir de 1 euro la session.

Pour trouver un atelier d’initiation au numérique près de chez vous, le site des caisses de retraite et de Santé public France « Pour bien vieillir » recense les ateliers gratuits d’initiation au numérique dans toute la France.

Des tutoriels en ligne pour bien utiliser son smartphone

L’association d’ainés Oldup a lancé le projet « seniors numériques » pour faire de l’inclusion numérique des seniors une priorité sociale. Il propose des tutoriels pour seniors et les aidants.

L’association de retraités Actisse organise à Toulouse des « tables d’hôtes numériques » pour aider les personnes âgées. Avec le confinement, son animateur Frédéric Bricka a lancé une chaine YouTube de tutoriels très pratiques pour seniors fait par des seniors : comment installer le GPS Waze, utiliser le bloc-notes de Google, écouter des podcasts, installer une carte SIM…

Smartphone et tablette pour seniors : quel appareil choisir ?

Smartphone adapté pour seniors ou classique ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses marques qui se sont spécialisées dans les téléphones portables et tablettes spécifiques pour les seniors (Amplicomms, Doro, Emporia, Ordissimo, Lexibook… par exemple). Ces téléphones mobiles ergonomiques sont simples d’utilisation avec de grosses touches, des écrans larges et contrastés, une navigation vocale, un chargeur sur socle (comme pour les téléphones fixe DECT), des touches d’accès direct aux principales fonctions, une compatibilité avec un appareil auditif pour les malentendants, un haut-parleur puissant et un volume sonore plus élevé, une lampe-torche, la résistance aux chutes, clavier rétroéclairé, reconnaissance vocale, un bouton d’urgence pour alerter un proche, ou une notice adaptée. Ils permettent de compenser les handicaps liés à l’âge et de faciliter leur prise en main. Ils existent en modèles à clapet ou à écran tactile.

Les gammes de smartphone classiques (Samsung Galaxy, Apple IPhone, Sony…) ne proposent pas de matériels spécifiques pour les seniors, même s’il existe des téléphones assez simples d’usage en entrée de gamme. Ces appareils tous publics ont cependant tous des fonctions pour faciliter leur usage par les personnes âgées (grossir les icones, régler le contraste de l’écran, paramétrer les alertes). Il est également possible d’installer une interface simplifiée sur les smartphones et tablettes sous Android (Samsung, Google, Sony…).

Comment choisir un smartphone ou une tablette pour senior ?

Avant de choisir un smartphone ou une tablette pour vos parents, il faudra d’abord échanger avec eux pour bien comprendre leurs usages et leurs besoins, et prendre en compte leurs éventuels handicaps (malentendants, déficients visuels, agilité…). Il faudra par exemple prévoir un appareil avec beaucoup de capacité de stockage si l’utilisateur fait beaucoup de photos, ou une grande autonomie en cas d’usage régulier. Le mieux est encore de se rendre en boutique avec eux pour tester l’appareil et étudier les forfaits les plus adaptés à leur usage.

Afin de vous guider dans votre choix, vous pouvez consulter les guides d’achats ou les comparatifs des meilleurs smartphones pour seniors comme celui réalisé par l’UFC Que Choisir. Ils vous aideront à choisir le meilleur rapport qualité prix parmi ses appareils très simples d’utilisation.

Et pour accompagner au mieux les enfants ou les aidants d’un senior, l’Institut national de la consommation (INC) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie ont réalisé un guide très complet pour choisir une tablette tactile et proposer une méthode pour initier les seniors à leur usage, et effectuer les bons paramétrages : « Le guide de configuration des tablettes classiques pour les personnes âgées et leur proche aidant ».

Il existe des opérateurs qui proposent des forfaits spécifiques pour les personnes âgées adaptés à leur consommation et avec des services d’assistance spécifique (Bazile Telecom, Club Sérénité, Prixtel…). Les opérateurs classiques (Free, SFR, Bouygues, Sosh, Orange…) ont également des offres avec peu d’heures de communication.

Une fois vos parents équipés, il faudra ensuite les aider à choisir les applications les plus adaptées à leurs usages. Là encore, les plateformes comme Google Play ou ITunes proposent de nombreuses applis dédiées aux ainés.