Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

8 visites virtuelles sur le patrimoine sans bouger de chez soi

Mise à jour le 6 septembre 2021 musees-visites-virtuelles.jpg
Imprimer l'article Envoyer par email

Quand il est difficile de sortir de chez soi ou tout simplement parce que les lieux de culture ne sont pas accessibles ou lointains, Internet offre une belle alternative pour découvrir à travers des visites virtuelles tous les trésors du patrimoine national, du savoir-faire des régions et de notre histoire.

À lire dans cet article

Des visites virtuelles pour découvrir le patrimoine sans bouger de chez soi

La plupart des grands musées ont développé des visites virtuelles de leurs collections, notamment ceux qui exposent des peintures et des œuvres d’art. Mais qu’en est-il des nombreux écomusées qui valorisent le patrimoine matériel et immatériel des territoires ? Et des musées techniques qui mettent en valeur inventions et histoires scientifiques ? S’ils ont souvent moins de moyens que les plus grands établissements, ils dévoilent eux aussi leurs collections que l’on peut découvrir à distance. Et la tendance s’est accélérée en 2020-2021 dans un contexte de fermeture des lieux de culture. Idéal pour découvrir des lieux et des patrimoines lointains quand on ne peut pas trop bouger de chez soi. Voici notre sélection de huit visites virtuelles pour (re)découvrir notre histoire et notre patrimoine sans bouger de chez soi.

Une visite virtuelle pour revivre la campagne des années 1970

L’écomusée de la Bintinais, installé dans une ancienne ferme aux portes de Rennes, valorise depuis 40 ans le patrimoine de la ruralité bretonne. Dans le cadre de son opération « L’écomusée de la Bintinais chez vous » menée depuis le confinement, le musée met en ligne de nombreux contenus sur ces expositions pour des visites virtuelles. En 2021, on peut y découvrir la vie des Bretons (et des Français) dans les années 1970 dans une expo baptisée « Mes années 70, clichés de campagne ». Elle raconte une société rurale rattrapée par la ville et l’industrialisation, à travers les luttes, les loisirs, la vie péri-urbaine. Mais aussi à travers un symbole : la Citroën GS, cette voiture innovante qui fit un tabac à la campagne, et qui fut produite à plus de 2 millions d’exemplaires à l’usine de Rennes. Une autre vidéo est consacrée à la musique bretonne des années 70, entre la pop moderne et la transmission du folklore local. « L’écomusée chez vous » propose aussi une série de vidéos sur la pomme et le cidre, qui étaient autrefois le cœur d’activité de la Bintinais.

Une visite virtuelle du paquebot France avec l’écomusée de Saint Nazaire

La ville de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) dispose d’un écomusée entièrement consacré à l’histoire de son port et de son industrie navale. On y découvre de nombreuses maquettes et objets, mais aussi des films et des photos d’archives qui racontent comment cette ville s’est développée puis reconstruite tout au long du XXe siècle. Si le site web de l’écomusée ne propose pas de visite virtuelle proprement dite, il met à disposition des internautes une sélection d’archives consacrée au paquebot France, fleuron des chantiers de Saint-Nazaire, appuyé par un web-documentaire inédit passionnant. Le portail des collections des musées de Saint-Nazaire fourmille de documents sur ce paquebot mythique, des menus servis à bord au mobilier, en passant par les photos de sa construction.

Electropolis, des expositions virtuelles et électriques

Le Musée Electropolis de Mulhouse fait partie des références européennes parmi les musées techniques. Il présente l’électricité dans toutes ses dimensions (historique, technique, sociétale), de l’Antiquité aux innovations du XXIe siècle. Il a été créé en 1992 par des passionnés, après la restauration et la sauvegarde de la machine à vapeur Sulzer BBC, qui alimenta en électricité la filature DMC de Mulhouse. Grâce à un partenariat avec la plateforme Arts and Culture de Google, on peut découvrir l’histoire de cette incroyable machine, de sa conception à sa restauration, à travers deux expositions virtuelles composées de photographies, de plans, et de nombreux commentaires. Plus ludique et à partager avec les petits-enfants : la « surprenante histoire des radiateurs ». La page consacrée au musée propose aussi une visite virtuelle des espaces d’Electropolis à Mulhouse, mais malheureusement sans commentaires.

Une exposition virtuelle pour découvrir les traditions culturelles en France

En France, les écomusées n’ont pas toujours beaucoup de moyens, mais ils ont des idées. Souvent trop petits pour offrir des visites virtuelles spectaculaires, ces structures participent à un projet passionnant baptisé « Sortez des clichés » porté par la Fédération des Ecomusées et des Musées de Société (FEMS). Il s’agit d’une série de reportages photos pour mettre en valeur et sauvegarder notre patrimoine culturel immatériel. Une dizaine de reportages, disponibles en ligne, racontent ainsi des traditions françaises ou mouvements sociétaux contemporains : la pêche en Dombes (Ain), la course landaise, le carnaval de Dunkerque, le Fest Noz, le pommé, la saliculture artisanale mais aussi la fête du Dieu Ganesh dans la communauté indienne d’Ile-de-France, ou la marche des Fiertés. Dépaysant et passionnant.

Les pionniers de l’aviation en visite virtuelle

Le Musée des Arts et Métiers de Paris a également fait le choix de mettre en ligne plusieurs de ses expositions et fonds photographiques sur la plateforme Google Arts & Culture pour des visites virtuelles. On citera notamment la passionnante expo sur l’aventure Clément Ader, pionnier de l’aviation et dont le musée conserve à Paris certains de ses engins. L’expo revient notamment sur sa prolifique carrière d’inventeur : il travailla longtemps à la modernisation de la bicyclette, du chemin de fer, et il développa le « théâtrophone » un appareil pour retransmettre un spectacle par téléphone. La plateforme consacre une autre exposition virtuelle à l’aviateur Louis Blériot et à la construction de la statue de la Liberté.

Trois millénaires de mode à portée de clic

La mode et le textile vous passionne ? La Cité de la Dentelle et de la mode, basée à Calais, et 180 institutions culturelles dans le monde, participent au projet We Wear Culture pour la plus grande exposition virtuelle mondiale consacrée au textile à travers les siècles. Encore une fois sur la plateforme Google Arts & Culture, la Cité dévoile un parcours dans ses collections, un focus sur les textiles d’exceptions, l’histoire de la dentelle en Europe et surtout une passionnante immersion dans les créations en dentelle du couturier espagnol Cristobal Balenciaga (1895-1972).

La tapisserie de Bayeux à la loupe

Tout le monde connait la tapisserie de Bayeux, cette bande de tissu de 70 mètres de long qui raconte en 1500 dessins brodés la conquête de l’Angleterre au XIe siècle par Guillaume Le Conquérant. Mais l’avez-vous déjà observée de près ? Le Musée de la Tapisserie de Bayeux et la DRAC de Normandie ont mis en ligne en 2021 une version virtuelle dans une qualité photographique en haute définition. On peut donc passer des heures à découvrir les détails de cette fresque millénaire sans bouger de chez soi. Chacune des 58 scènes rédigées en latin sont bien entendues traduites en français.

La Maison de Claude Monet à Giverny depuis son canapé

Inutile de chausser ses patins pour rentrer dans la magnifique demeure de Claude Monet. La célèbre maison où vécut le maître de l’impressionnisme en Normandie de 1883 à 1926 a également droit à sa visite virtuelle. La Fondation Monet organise une visite guidée de cette maison colorée à travers des photos panoramiques de très haute qualité : la cuisine en faïence bleue, le salon-atelier, la salle à manger jaune, les chambres à la tapisserie fleurie... Il ne manque que le jardin où aimait passer du temps l’auteur des Nymphéas.