Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Digital : Et si ça n’était pas si compliqué ?

Mise à jour le 22 juin 2020 Digital : Et si ça n’était pas si compliqué ?
Imprimer l'article Envoyer par email

La France compte 92% de foyers connectés et 53,1 millions d’internautes chaque mois*. Des chiffres qui démontrent que le digital n’a pas d’âge et reste plus que jamais accessible à tous. Aucune raison donc, pour les séniors, de rester sur la touche sans goûter à un quotidien que la toile peut très simplement égayer.

N’y allons pas par quatre chemins : à ces vues de l’esprit qui veulent nous faire penser qu’Internet, les tablettes, smartphones et autres ordinateurs ne sont pas faits pour les séniors, la réponse est faux ! Voilà en effet des supports et outils que l’on assimile trop facilement à des générations connectées dès le plus jeune âge ou, au mieux, à celles et ceux qui ont pu s’y adapter au travail ou grâce à toute autre utilisation régulière.

Vous ou vos proches avez des progrès à faire en informatique ? Parfait, car jusqu’à preuve du contraire, personne ne prend le volant avant d’avoir suivi quelques leçons de conduite… En d’autres termes, le digital est, à l’instar d’autres passe-temps, quelque chose qui demande que l’on y passe un peu de temps avant d’en maîtriser les bases. Et profiter des joies du web n’a rien de plus scientifique que d’arroser son potager au bon moment ou de concocter une nouvelle recette.

Ce discours, c’est notamment celui de Gaëlle Fresnel, animatrice multimédia et organisatrice du Forum Séniors et Numérique qui se tient à Rennes depuis 7 ans** :

  • « si certains supports qui leur sont dédiés comme les smartphones Doro ou les tablettes ardoiz® – d’ailleurs plébiscitées par La Poste – sont très bien pensés, les séniors sont tout à fait capables de s’adapter aux outils et interfaces utilisés par Monsieur Tout le monde. Il n’y a vraiment aucune raison de les infantiliser ».
  • Son deuxième conseil : éviter autant que possible de vouloir « former » soi-même des proches désireux d’appréhender un nouvel équipement. Si l’intention semble louable, la pédagogie n’est quant à elle pas toujours au rendez-vous. « Souvent, l’entourage n’a pas la patience nécessaire et, plutôt que de guider son parent en lui laissant le smartphone, la tablette ou le clavier en main, on a tendance à prendre les rênes. Pourtant, la pratique et le fait de répéter dix fois la même chose ou les mêmes gestes sont des choses primordiales pour accéder à l’autonomie numérique ».

Une ouverture vers de nouveaux univers

Il existe partout en France des structures où se former – parfois gratuitement – et se rassurer aux côtés d’un expert est une partie de plaisir :

  • maisons de quartier
  • maisons des aidants (dans certaines régions)
  • clubs d’entraide
  • espaces publics numériques (EPN)
  • maisons de service public
  • Emmaüs Connect (…)

Pour les connaître ? Un petit saut à la mairie ou communauté de commune la plus proche, et il y a de grandes chances que l’on trouve son bonheur. Justement, les bienfaits apportés par le numérique, parlons-en… Les avantages selon Gaëlle Fresnel ?

  • Le premier avantage, c’est l’accès à des informations plus facilement et en toute autonomie : « du programme des cinémas et spectacles à venir près de chez soi à des choses plus administratives comme le site service-public.fr ou encore les droits et démarches pour l’assurance maladie, il est possible de trouver des réponses à certaines questions en quelques clics ».
  • Autre bénéfice, et pas des moindres : l'ouverture vers d'autres outils de communication permettant d’être plus régulièrement au contact de ses enfants et petits-enfants. Dans cette catégorie, WhatsApp (sur lequel notre experte a constaté que de nombreux séniors se sont appuyés durant le confinement) est par exemple un très bon support afin de maintenir un lien étroit pour ceux dont la famille et les amis sont un peu éloignés.

Le numérique, c’est également une kyrielle d’options qui nourrit les centres d’intérêt. « J’aime faire découvrir YouTube aux personnes que je forme », reprend Gaëlle Fresnel.

  • « Il suffit en effet de quelques secondes de recherches pour accéder à des tutoriels*** sur des loisirs qu’ils adorent comme le jardinage ou la cuisine.
  • Les amateurs de cartes profitent également de leur accès à Internet pour s’adonner à leurs jeux préférés et en découvrir d’autres.
  • Plus globalement, l’idée est de leur donner les clefs pour effectuer eux-mêmes des recherches sur des thématiques qu’ils aiment ».

Et vous, quels sujets explorerez-vous pour vous faire plaisir ?

22 juin 2020

Quelques principes de précaution


Comme tout autre outil, Internet nécessite de rester attentif lorsqu’on l’utilise. Pour naviguer en toute quiétude et éviter les arnaques, Gaëlle Fresnel conseille notamment de :

  • ne pas hésiter à supprimer un email dont le contenu semble étrange,
  • prévenir par téléphone, si on la connaît, la personne dont l’adresse de messagerie serait utilisée à mauvais escient.
  • ne JAMAIS communiquer ses coordonnées personnelles ou bancaires par mail.

* L’année Internet 2019 en 10 chiffres (Médiamétrie).
** La prochaine édition de ce forum, qui propose des ateliers et conférences variés autour du numérique, aura lieu le 18 février 2021.
*** Un tutoriel est un guide d'apprentissage (texte, vidéo) qui permet à un utilisateur novice de se familiariser étape par étape avec une activité.