Aide

 

Le Groupe

Professionnels : c’est le moment d’agir pour la transition écologique 

Mise à jour le 4 août 2023
Imprimer l'article Envoyer par email

À l’heure où l’Europe se réchauffe deux fois plus vite en comparaison du reste de la planète, il est devenu urgent d’agir. TPE, PME, grandes entreprises : en France, tous les acteurs économiques ont leur rôle à jouer dans la transition écologique. Sobriété énergétique, écoconception, décarbonation… Les leviers d’action ne manquent pas pour contribuer, à votre échelle, à une économie plus verte.


Comment mettre la transition écologique au cœur de votre business ?

En France, les organisations employant plus de 500 personnes doivent effectuer un bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES) tous les quatre ans (article L. 229-25 du Code de l’environnement). Si elles ont l’obligation d’utiliser cet outil de diagnostic, il ne leur est pas réservé. Des entreprises de plus petite taille l’exploitent par ailleurs, et les résultats sont là. Spareka évite par exemple l’émission de 17 000 tonnes d’équivalent CO2 par an en faisant réparer des appareils électroménagers, outils de jardinage, équipements de piscine par les particuliers. En misant sur l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables ou les transports durables, vous avez vous aussi le pouvoir de réduire votre empreinte carbone.

Parmi les autres leviers d’action importants : l’économie circulaire, la gestion des déchets, l’approvisionnement responsable (réutilisation, recyclage, etc.) Selon l’ONG Circle Economy, ces stratégies pourraient réduire les émissions de gaz à effet de serre de près de 39 %. La friperie vintage Kilo shop l’a bien compris. En recyclant les vêtements, en réduisant les déchets, en prolongeant leur durée de vie, elle favorise le développement d’une consommation plus responsable. Preuve du succès de son modèle, Kilo shop a ouvert en avril 2023 une nouvelle boutique de 300 m⊃2; dans le quartier Saint-Michel, à Paris.


La transition écologique : une véritable manne pour les professionnels

Pour les professionnels, la transition écologique est synonyme de :

- Réduction des coûts ;
- Innovation ;
- Expansion vers de nouveaux marchés ;
- Amélioration de la compétitivité ;
- Création d’emplois. L’ADEME prévoit la création de 1 million d’ETP à l’horizon 2050. Cette estimation démontre l’impact bénéfique de la transition écologique sur l’emploi.

Autre bénéfice de la transition écologique : l’amélioration de l’image de marque. Les entreprises investies dans la protection de l’environnement renforcent leur réputation, tout en attirant les investisseurs. Le Dr Mahabubur Rahman de Rennes School of Business, pointe une croissance des parts de marché de ces sociétés.

Agir en faveur de la transition écologique, c’est aussi attirer de nouveaux talents sensibles aux enjeux environnementaux. D’après l’ADEME, 76 % des jeunes diplômés cherchent un emploi ayant un impact positif sur la société. 47 % souhaitent travailler sur des problématiques environnementales.


Quels sont les défis à relever pour accélérer la transition énergétique ?

D’après la Cour des comptes européenne, un budget de 11 200 milliards d’euros sera nécessaire entre 2021 et 2030 pour réaliser la transition écologique en Europe. Vous l’aurez compris, le premier obstacle est politique et, surtout, budgétaire.

Le deuxième est règlementaire. En effet, le rythme de la transition écologique est dicté par des contraintes gouvernementales, impactant directement les professionnels. En France, la SNBC (stratégie nationale bas-carbone) prévoit une réduction de 40 % des émissions totales de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 1990, et de 75 %, d’ici 2050.

Le troisième est économique. La transition écologique nécessite des investissements initiaux importants dans des technologies respectueuses de l’environnement.

À savoir : l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME) propose des conseils et un accompagnement pour vos projets de transition écologique.

Par ailleurs le Programme Baisse les Watts, porté par La Poste, a pour ambition d’accompagner 700 000 TPE-PME dans leur programme de sobriété énergétique.


Les 3 points clés à retenir :

- L’adoption de stratégies d’économie circulaire permettrait de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 39 %.
- La transition écologique devrait entraîner la création de 1 million d’emplois à l’horizon 2050.
- Entre 2021 et 2030, un budget de 11 200 milliards d’euros sera nécessaire pour réaliser la transition écologique en Europe.




La transition écologique est un enjeu crucial pour bâtir, ensemble, une société soutenable. Avec des solutions utiles, durables et accessibles, la démarche low-tech apparaît comme intéressante pour les entreprises. Elle vise à maximiser l’utilité sociale des produits, services, procédés ou systèmes, tout en limitant leur impact environnemental. Pour plus d’informations sur le potentiel de cette approche, consultez notre article dédié. En 2023, 947 initiatives low-tech sont référencées dans le monde, dont 552 en Europe (58,3 %). 48,2 % des projets portent sur l’énergie, 34 % sur l’alimentation et 28,5 % sur l’eau.