Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Le calendrier du potager : ce qu’il faut savoir

photo d'un potager
Un potager réussi, c’est un projet qui doit être réfléchi en amont avant de se lancer dans l’aventure. Plantes aromatiques et légumes, tous ne s’accordent pas forcément et, en tout cas, ne se plantent pas à la même saison. Il faut également avoir les bons gestes d’entretien et réaliser les travaux nécessaires au fur à mesure de l’année, afin que chacun se développe à foison. Si vous souhaitez avoir un potager aux récoltes fructueuses, il n’est donc pas interdit de se faire aider et conseiller. Cela est même recommandé ! On vous dit tout dans cet article-guide.

Un point sur les périodes clés de la culture

Avant même de commencer à bêcher et à retourner la terre, faisons un point et regardons en détail quels sont les moments clés quand il s’agit de potager. On distingue trois périodes précises qui sont chacune déterminées par le type de graines plantées :

• Les semis ;
• Les récoltes ;
• Les repiquages.

Les semis correspondent au moment où l’on met les graines en terre, peu importe que ce soit une grande surface comme un champ ou un petit lopin de terre tel un carré potager. Dans le cadre d’un potager de particulier, cette opération se fait à la main après une préparation de la terre qui va recevoir la semence.

Les récoltes sont les moments où les graines plantées lors des semis arrivent à maturation et peuvent être récoltées, c’est-à-dire sorties de la terre, car prêtes à être consommées. En résumé, la graine est devenue plante ou légume.

Le repiquage est équivalent à une autre période de la croissance de la plante, puisque c’est un moment qui peut intervenir lorsqu’il y a nécessité de déplanter et de replanter dans un autre substrat de culture ou bien tout simplement dans un environnement différent.

Le calendrier du potager point par point

Le calendrier du jardinier est un document important, car il accompagne ce dernier tout au long de l’année, mois après mois, afin de savoir, exactement, ce qu’il y a à faire en fonction des cultures qui ont été semées. En d’autres termes, vous saurez quand planter, quand repiquer si cela est nécessaire, quand soigner, mais surtout quand récolter, le tout sans prendre de retard !

Même si les mois d’hiver sont ceux où le repos du jardinier (et de la terre) est bien mérité, il ne faut pas pour autant négliger cette période qui prépare l’année suivante. Voyons mois après mois, ce qu’il y a à faire quand vous avez votre propre potager.

Janvier : votre potager est au repos, mais continuez à surveiller de près les éventuelles gelées. Gardez vos racines au chaud, protégez-les autant que possible avec de la paille ou des bâches. C’est aussi le bon moment pour regarder de plus près ce que vous allez semer pour la nouvelle année.

Février : les gelées sont toujours bien présentes ce mois-ci et peuvent arriver sans crier gare du jour au lendemain, donc pas de précipitation. Surveillez vos protections anti-gelées et enrichissez la terre avec un peu de compost si besoin. Enfin, si le temps est plus doux que prévu, vous pouvez commencer à semer ail et oignon.

Mars : c’est la période des premiers semis en pleine terre et à l’air pur. Petits pois, laitues, scaroles, radis… Vous pouvez commencer à semer !

Avril : l’heure du printemps a sonné et la terre commence enfin à se réveiller. Le rythme du jardinier suit la cadence, il va donc falloir s’activer, car avril est synonyme de semis à foison ! C’est le mois pour semer des radis, carottes, haricots verts ou secs, choux ou encore pommes de terre pour les cultures en extérieur. Aussi, vos premières laitues et nouveaux radis doivent être prêts à être récoltés.

Mai : encore un joli mois pour semer et pour avoir des récoltes tout au long de l’année. N’oubliez pas d’espacer les semis durant tout le mois. En mai, c’est le moment des potirons, courgettes, navets, betteraves, mais encore des salades et haricots comme les mois précédents si vous n’en avez pas planté assez !

Juin : le printemps est la période la plus favorable aux semis, alors on continue sur le même rythme avec des tomates, choux, aubergines, poivrons… que l’on peut planter ou repiquer. Juin rime aussi avec premières récoltes des légumes et aromates plantés à la fin de l’hiver.

Juillet et août : le plein été est une période où il faut constamment surveiller et arroser pour que les cultures s’intensifient. L’idée est d’apporter assez d’eau, mais aussi de faire attention aux petits insectes qui ont faim. On chasse donc les limaces et les escargots qui pullulent à cette saison.

Septembre : les récoltes continuent d’être abondantes et c’est pendant ce mois que les légumes d’automne font leur entrée en ce qui concerne les semis. Cela concerne ainsi les épinards, les navets, les poireaux ou encore les choux.

Octobre : c’est le moment de préparer la terre à l’hiver, qui va rapidement arriver. Il faut donc arracher les plants ne produisant plus et préparer le compost pour protéger les cultures durant l’hiver. Côté récoltes, les premiers légumes d’hiver sortent de terre, le panier sera composé de choux, courges, poireaux, carottes et potirons.

Novembre : l’activité commence à ralentir, tout est presque prêt pour l’hiver et les récoltes de légumes d’automne continuent.

Décembre : l’année est passée, on recommence le cycle du jardinier en protégeant la terre et les racines autant que possible pour que tout le monde puisse se reposer au chaud, plants comme jardinier.

Faites-vous accompagner par un professionnel pour développer votre potager

Avec un peu d’organisation, tout est possible en jardinage ! Mais pas besoin de faire cela tout seul, vous pouvez toujours être accompagné par quelqu’un qui vous aidera à faire fructifier votre potager. AXEO Services, filiale de La Poste, vous accompagne dans tous vos travaux du quotidien, que ce soit pour l’intérieur ou l’extérieur.

Il vous suffit de contacter directement AXEO Services sur le site de La Poste en faisant une demande de devis en ligne. Un expert prendra contact avec vous pour vous aiguiller vers la meilleure formule, afin de profiter de votre potager toute l’année et sans contraintes.

Un jardinier professionnel s’occupera de tout pour vous, et saura exactement quoi faire à un moment précis du calendrier de votre potager. En plus, cette prestation entre dans le cadre des services à la personne et vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de -50 % !

N’attendez plus et contactez AXEO Services pour un devis détaillé et entièrement personnalisé !