Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Château Henri IV à Pau-2195

Présentation générale

La juxtaposition des époques caractérise l'architecture de ce château: s'il reste à notre époque le symbole de la royauté à la manière du «bon Roi Henri IV», son histoire est beaucoup plus étendue, de la forteresse moyenâgeuse au palais renaissance restauré à l'époque romantique. Un éperon rocheux commandait un gué sur le gave: trois pieux, en béarnais «paùs», servirent à délimiter l'emplacement de la tour qu'au dixième siècle un vicomte de Béarn fait construire pour protéger la ville des incursions des Maures. La place forte passe au XIIIe siècle des mains des Moncade, vicomtes de Béarn, à la maison de Foix: elle est considérablement agrandie par l'ingénieur militaire Sicart de Lordat sur les instructions de Gaston Fébus, à la célèbre chevelure dorée. Puis la forteresse s'ouvre au sud sur le gave avec un logis seigneurial construit entre deux nouvelles tours dotées de créneaux et de mâchicoulis, le côté opposé est réservé à la garnison et aux services. Lorsque, un siècle plus tard, Gaston IV de Foix épouse Eléonore héritière de Navarre, le château subit de nouvelles transformations: le logis seigneurial est surélevé, des ouvertures sont percées, les bâtiments sont coiffés de toits d'ardoise. Nous pouvons admirer ainsi à l'époque actuelle ce palais renaissance qui garde des allures de forteresse. La figurine nous montre la façade méridionale: l'architecture aux lignes régulières bénéficie de la douce luminosité du gave, et l'aspect massif des tours est contrebalancé par l'élégance effilée des chiens assis et des fenêtres à meneaux. Du mariage de Henri d'Albret roi de Navarre, avec Marguerite d'Angoulême, sœur de François I er, est issue Jeanne d'Albret qui en 1553 met au monde à son tour le futur roi Henri IV. Il n'est alors qu'un poupon emmailloté qu'on dépose dans une carapace de tortue en guise de berceau et que le grand-père, selon la légende, baptise au vin de Jurançon. Agé de trente quatre ans, il quittera le château pour n'y plus revenir: deux ans plus tard, il est roi de France et de Navarre. Résidence des gouverneurs et intendants de la province, puis université sous Louis XIV, il est enfin remeublé au XIXe siècle lors d'une restauration radicale. Il est devenu aujourd'hui Musée National où l'on peut admirer une magnifique collection de tapisseries et de nombreux souvenirs de Henri IV.

Titre Château Henri IV à Pau
N° Yvert et Tellier 2195
Pays émetteur France
Lieux Premier Jour Pau

Date Premier Jour 15/05/1982
Date de vente générale 17/05/1982
Date de retrait 16/12/1983

Création

Auteur Monvoisin, Michel

Graveur Monvoisin, Michel

Mise en page N.C.
Droits de reproduction N.C.
Mode d'impression Taille-douce
Particularité N.C.

Caractéristiques

Format Paysage
Type de support Papier gommé
Hauteur Timbre 26 mm
Largeur Timbre 40 mm
Présentation N.C.
Hauteur de l'ensemble N.C.
Largeur de l'ensemble N.C.
Valeur faciale 3 NFR
Prix N.C.
Surtaxe N.C.
Bénéficiaire de la surtaxe N.C.
Destination N.C.
Tirage 8 000 000

Thématiques

Thèmes Architecture
Tourisme
Sous-thèmes Monument historique
Série Tourisme et Culture

Personnes N.C.
Lieux Pau

Région Aquitaine

Evènement N.C.
Reconnaissance N.C.