Le Groupe

Pour présenter sa nouvelle assurance habitation baptisée « Ma Maison », l’assureur AXA a développé une visite en réalité virtuelle et augmentée qui plonge les clients et prospects au cœur d’une maison sinistrée. Une expérience ludique qui a considérablement dopé le taux de mémorisation des fonctionnalités de l’offre.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Viadéo

Salon dévasté, murs couverts de graffitis, cuisine inondée et météorite dans la piscine… En retirant son casque de réalité virtuelle, le visiteur reste bouche bée. « Contrairement à un formulaire rébarbatif, explique Carine Weill, directrice marketing multicanal AXA France, notre visite virtuelle est distrayante, simple et pédagogique. » Un traitement ludique et dans l’ère du temps qui détaille les différentes options dont dispose le client pour composer son contrat sur-mesure. « Cette approche ultra-personnalisée, nous avons souhaité la mettre en valeur avec un projet inédit qui montre l’ensemble des couvertures possibles », poursuit Carine Weill. Dans chaque pièce de la maison virtuelle, est présenté un exemple de sinistre. Puis, en réalité augmentée le client peut cliquer sur une fiche produit détaillant les garanties proposées.

axa

 

UN TAUX DE MÉMORISATION DE 73 %

Pour accéder à cette expérience de vente nouvelle génération, AXA a proposé deux possibilités : un courrier sur lequel les clients peuvent scanner un pictogramme à l’aide de l’application Courrier Plus de La Poste, ou un casque de réalité virtuelle, pour une immersion totale, lors d’un rendez-vous en face-à-face avec les agents AXA. Pour mettre en place ce dispositif, AXA a signé un partenariat avec La Poste et la start-up Diakse, connue pour développer des boutiques en ligne en réalité virtuelle.

Résultats ? « Les clients ont retenu en moyenne 73 % des fonctionnalités de l’offre, contre 40 % pour ceux qui n’ont pas fait la visite virtuelle. On dit qu’une image vaut mille mots, mais une expérience, c’est encore plus puissant. » conclut Carine Weill.

Solution mailing : AXA, un contrat habitation en réalité virtuelle