Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Seniors : les solutions pour se déplacer sans conduire

Mise à jour le 19 avril 2021
Imprimer l'article Envoyer par email

Papa ne conduit plus, maman n’a pas le permis de conduire ou a peur de reprendre le volant ? Découvrez dans cet article des solutions de transports adaptés aux seniors pour se déplacer sans conduire et retrouver un peu d’autonomie en toute sécurité.

À lire dans cet article sur les déplacements sans voiture

  1. Vieillir et ne plus conduire, un cap à passer
  2. Se déplacer sans conduire : une question d’organisation
  3. Solutions de transport pour les personnes âgées
  4. La voiture sans permis : bonne ou mauvaise idée ?

Vieillir et ne plus conduire, un cap à passer

La voiture est synonyme d’autonomie et de liberté pour les personnes âgées. Ne plus pouvoir conduire pour des raisons de santé ou liées à l’âge peut être difficile à vivre. Avec l’avancée en âge, la baisse de la vision, des réflexes plus lents, conduire peut être dangereux. Si vous rencontrez des difficultés à faire accepter l’idée de ne plus conduire à votre parent, faites-vous aider par son médecin traitant. Ce dernier n’a pas le pouvoir de lui interdire le volant, mais il peut lui expliquer pourquoi il vaudrait mieux lever le pied, voire arrêter de conduire. Parler rapidement de toutes les solutions pour se déplacer sans conduire peut aider à passer ce cap difficile et maintenir une vie sociale.

Se déplacer sans conduire : une question d’organisation

Une fois ce « deuil » de la conduite fait, vos parents vont devoir trouver d’autres moyens de se déplacer sans permis de conduire. En ville, les déplacements sont souvent plus simples. Mais à la campagne aussi, il existe de nombreuses solutions pour se déplacer sans voiture. Tout est ensuite question d’organisation. N’hésitez-pas à solliciter dans un premier temps les voisins ou des proches pouvant proposer leur aide pour certains trajets utiles, comme pour aller faire des courses. Si votre proche habite en ville, renseignez-vous sur l’étendue du réseau de transport en commun, les arrêts à proximité du domicile, les tarifs adaptés aux seniors. Pensez à contacter le Centre communal d’action sociale (CCAS) de sa commune ou le Centre local d’information coordination gérontologique (CLIC) pour connaître toutes les solutions de transports à destination des personnes âgées ou à mobilité réduite.

Solutions de transport pour les personnes âgées

Voici des pistes de solutions pour se déplacer en France sans conduire :

  • Le covoiturage : votre parent peut effectuer un trajet en voiture avec d’autres personnes et partager les frais du trajet. Une solution intéressante pour le porte-monnaie et qui permet de faire de nouvelles rencontres. Il existe plusieurs sites ou applis dédiés au covoiturage sur lesquels votre parent peut s’inscrire et rechercher un trajet comme BlaBlaCar ou BlaBlalines pour les trajets quotidiens, Mobicoop, Roulez malin. Dans la Vienne, une commune a lancé son service de covoiturage dédié aux personnes âgées.
  • Les taxis ou Véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) : de nombreuses compagnies de taxis proposent des trajets dédiés pour les personnes âgées, avec des cartes prépayées et des tarifs adaptés. Contacter les sociétés de taxis les plus proches du domicile de votre proche pour leur poser la question.
  • Les transports adaptés ou transports à la demande (TAD), notamment si votre parent est en perte d’autonomie. Ils sont proposés par les communes ou les départements et proposent des trajets à la demande avec des tarifs calculés en fonction des ressources. Des déplacements qui peuvent être pris en charge par l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Les sociétés de services à la personne et de services à domicile proposent aussi ce type de trajets à destination des seniors.
  • Votre parent est un cadre retraité de plus de 75 ans ? L'Agirc-Arrco propose le service « Sortir Plus » pour permettre aux personnes âgées de se déplacer pour faire leurs courses, aller chez le coiffeur ou rendre visite à des amis. Le règlement de chaque déplacement s’effectue à l’aide de Chèques emploi service universels (CESU). Le reste étant financièrement pris en charge par la caisse de retraite.

La voiture sans permis : bonne ou mauvaise idée ?

Votre père ou votre mère n’a plus de permis (ou ne l’a jamais eu), a peur de conduire avec une voiture classique ? La voiture sans permis (VSP) ou voiturette peut être un bon compromis pour de petits trajets sur les petites routes de ville ou de campagne. Limitée à 45-50 km/h, la voiture sans permis est plus rassurante pour de nombreux seniors et leur permet de conserver leur autonomie. Certaines sont équipées de boîtes automatiques et restent maniables et faciles à conduire. Des véhicules sans permis qui nécessitent tout de même de prendre une assurance spécifique. Votre parent ou vous avez un doute sur ses capacités à (re)prendre le volant ? L’aptitude à la conduite de votre parent peut être vérifiée si nécessaire auprès des délégations départementales de la Prévention routière. Une visite médicale peut être aussi nécessaire.