Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

10 initiatives intergénérationnelles

Mise à jour le 6 janvier 2021    -   en partenariat avec HIZY
Imprimer l'article Envoyer par email

Les activités intergénérationnelles sont nombreuses et variées mais il est parfois difficile pour les personnes âgées d’avoir l’occasion de rencontrer des jeunes ou des étudiants. Il existe aujourd’hui de nombreuses initiatives intergénérationnelles et des plateformes numériques pour faciliter la rencontre, même à distance, et rompre ainsi la solitude des séniors.

A lire dans cet article

  1. Des activités intergénérationnelles pour rompre l’isolement des séniors
  2. Activités intergénérationnelles : comment trouver un étudiant pour aider et tenir compagnie à vos parents âgés ?
  3. Cuisiner ou manger avec des plus jeunes, une belle initiative intergénérationnelle.
  4. Initiative intergénérationnelle : transmettre son savoir aux plus jeunes
  5. Des animations intergénérationnelles culturelles dans les résidences pour séniors

1- Des activités intergénérationnelles pour rompre l’isolement des séniors

Les activités intergénérationnelles sont une des clés pour lutter contre l’isolement des personnes âgées. Indispensables à leur bien-être psychologique, ces rencontres entre jeunes et séniors sont l’occasion d’un moment de convivialité mais aussi de transmission et d’échanges entre générations. Et chacun se sent alors plus utile.

Organiser une rencontre entre jeunes et personnes âgées n’est pas toujours évident. Il existe cependant de nombreuses initiatives intergénérationnelles qui permettent à des enfants, des étudiants et des séniors d’échanger autour d’activités et de loisirs comme la lecture, les visites, la promenade, la cuisine, le chant ou des jeux de société.

Les parents de personnes âgées peuvent faire appel à des plateformes numériques de mises en relation pour trouver des étudiants près de chez eux et correspondant à des critères d’affinité et de disponibilité. Et certaines de ces activités se font désormais à distance, en visio-conférence ou au téléphone par exemple, ce qui permet de respecter les consignes sanitaires.

2- Activités intergénérationnelles : comment trouver un étudiant pour aider et tenir compagnie à vos parents âgés ?

Afin de trouver un jeune de confiance en vue d’une activité intergénérationnelle avec vos parents âgés, il existe plusieurs plateformes de mise en relation sur le Web.

  • Une des dernières nées se nomme Granny et Charly, lancée durant le confinement du printemps 2020 pour aider les séniors à surmonter la solitude. En fonction du profil et des besoins de la personne âgée, la start-up met en relation la famille avec des étudiants correspondant aux critères voulus. Visite à domicile, promenade, loisirs, lecture, petits travaux, préparation des repas, garde de nuit ou accompagnement en vacances, les services assurés par les étudiants sont nombreux. Granny et Charly s’occupe de l’aide au recrutement et des démarches administratives (abonnement à 19,90 € par mois), et la famille de la rémunération des étudiants (12 € net de l’heure). Les prestations ouvrent droit à une déduction fiscale de 50 %.
  • Le site Mamie Boom a lui aussi été fondé par une jeune entrepreneuse pour « aider les ainés à sortir de chez eux », créer du lien social intergénérationnel, faciliter la vie des aidants et offrir un revenu aux étudiants. Cette plateforme de mise en relation propose des « appels de convivialité » par téléphone ou en visio-conférence une à plusieurs fois par semaine (6,90 € par mois), et une formule d’accompagnement et de mise en relation pour toutes activités (19,90 € par mois, 12 €/h en CESU).
  • Des étudiants en médecine pour garder les personnes âgées à domicile la nuit. C’est le principe d’Ernesti, qui propose les services d’étudiants des filières santé pour assister et rassurer les séniors durant la nuit à domicile quelle que soit la situation (maladie d’Alzheimer, convalescence, déambulation, répit d’un proche-aidant, isolement…). Ce service lancé en 2017 est maintenu durant la crise du Covid-19 pour permettre le maintien des personnes âgées à domicile. (83 € la nuit avant crédit d’impôt).
  • De nombreuses collectivités locales mettent en place des systèmes de visites au domicile des personnes âgées. Citons l’exemple du Département des Yvelines, qui a lancé après la canicule de 2003 des visites de convivialité assurée chaque été par des lycéens, étudiants, ou demandeurs d’emploi. Baptisé YES, pour Yvelines étudiants Seniors, ce dispositif a été étendu en 2020 pour permettre à 5000 séniors (au lieu de 1500 auparavant) de bénéficier de ces moments de convivialité intergénérationnels.

3- Cuisiner ou manger avec des plus jeunes, une belle initiative intergénérationnelle.

Les repas font partie des moments privilégiés de la journée. C’est encore mieux quand on peut le passer en bonne et jeune compagnie.

  • Quand les grands-parents deviennent chef cuisiniers. C’est la bonne idée intergénérationnelle de Mamie Foodie, un service de traiteur qui propose aux seniors de se mettre aux fourneaux pour préparer leurs recettes et les faire partager. Fondée en 2016, cette entreprise sociale et solidaire confectionne des buffets et prestation sur mesure avec une équipe composée d’un chef professionnel, des séniors et de jeunes cuisiniers. Le principe est de mettre à l’honneur le fait-maison et les recettes traditionnelles des ainés, qui sont rémunérés pour ces prestations. De quoi lutter aussi contre la précarité des personnes âgées.
  • Déjeuner à la cantine avec les jeunes élèves, une belle idée intergénérationnelle pour les séniors. Plusieurs communes françaises ont testé et approuvé cette formule : une ou plusieurs fois par semaine, les seniors ont la possibilité de prendre leur repas du midi à la cantine de l’école primaire municipale pour une somme modique. C’est la commune de Bioule, 1000 habitants (Tarn-et-Garonne) qui a lancé ce service en 2010 pour ses habitants de plus de 75 ans. Chaque jour, les seniors peuvent s’inscrire et partager le repas des enfants.

4- Initiative intergénérationnelle : transmettre son savoir aux plus jeunes

  • Des cours de langue… intergénérationnels, il fallait y penser. La nouvelle plateforme ShareAmi met en relation des jeunes du monde entier apprenant le français avec des séniors vivant en France pour discuter en visio-conférence. « Dans le contexte actuel, les plus âgés se sentent isolés tandis que les échanges linguistiques sont en partie suspendus », ont observé les fondateurs du site. Jeunes apprenants et séniors sont mis en contact sur la base de centres d’intérêts communs. ShareAmi a été créé par l’association Oldyssey, qui recense les bonnes initiatives intergénérationnelles.
  • Donner aux enfants le goût de la lecture. L’association Lire et Faire Lire recrute dans toute la France des bénévoles âgés de plus de 50 ans pour « offrir une partie de leur temps libre aux enfants pour stimuler le goût de la lecture et de la littérature ». Le sénior intervient une fois par semaine auprès d’un groupe d’enfants dans une école, une bibliothèque, un centre social.

5- Des animations intergénérationnelles culturelles dans les résidences pour séniors

  • Unir les générations par le chant. Voilà depuis plus de 20 ans le crédo de l’association SeCanto qui organise des concerts dans les maisons de retraite et les hôpitaux gériatriques. Chaque dimanche, dans toute la France, les équipes de bénévoles viennent chanter avec les résidents d’un seul établissement en vue de créer des liens. Les animations sont précédées de répétitions et suivies d’un temps d’échange avec les personnes âgées.
  • Si votre parent réside en Ehpad ou une résidence pour personne âgées, il a peut-être déjà rencontré les jeunes animateurs de Tous en Tandem, une start-up qui entend prévenir la perte d’autonomie cognitive et l’isolement. Ce réseau d’étudiants, les « tandémiens », se déplacent dans toute la France pour offrir des animations interactives, culturelles et intergénérationnelles, auprès de groupes de séniors… mais aussi à domicile. Cette entreprise sociale et solidaire, créée en 2018, propose depuis la crise sanitaire des animations en visio-conférence ainsi que des rendez-vous téléphoniques.

Les rencontres intergénérationnelles entre jeunes et séniors sont rendues difficiles depuis le printemps 2020 par la crise sanitaire du Covid-19 qui impose des règles de distance. Si les activités en résidence pour séniors sont suspendues lors des pics d’épidémie, il reste encore des solutions à distance comme celles proposées en visio-conférence ou par téléphone dans cet article.