Espace Particuliers

Aide & Contact Mail Laposte.net

 

Le Groupe

Quelle aide financière pour les aidants ?

Mise à jour le 6 janvier 2020    -   en partenariat avec Hizy

À partir d’octobre 2020, le statut de proche aidant évolue. Il sera possible de prendre un congé indemnisé pour s’occuper d’un proche malade, handicapé, âgé ou en perte d’autonomie.

Depuis 2017, les aidants ont la possibilité de demander un congé à leur employeur pour s’occuper d’un proche handicapé ou en perte d’autonomie. Mais comme ce dispositif n’est pas rémunéré, il est peu utilisé. À la demande des associations, le statut de proche aidant va cependant évoluer fortement en octobre 2020 avec la mise en place d’un congé de proche indemnisé d’une durée de trois mois. Une bonne nouvelle pour les 8 millions d’aidants en France, dont près de la moitié exerce une activité professionnelle.

Le nouveau congé indemnisé proche aidant

Qui peut bénéficier de cette indemnisation pour les aidants ?

  • Les salariés, travailleurs indépendants, fonctionnaires, chômeurs indemnisés qui aident au quotidien un proche malade ou en perte d’autonomie. Il n’y a plus besoin de justifier d’un an d’ancienneté dans son entreprise pour en bénéficier.
  • La personne doit pouvoir justifier de s’occuper d’un proche âgé en perte d’autonomie relevant des classes 1, 2 ou 3 de la grille AGIRR, ou d’un proche en situation de handicap avec une incapacité permanente d’au moins 80 %.
  • Le code du travail précise qui peut bénéficier du statut de proche aidant : conjoint, concubin, ascendant, descendant, collatéral au 4e degré (cousin, oncle…), ou entretenant « des liens étroits et stables » avec la personne âgée ou handicapée. Plus d’infos sur le site Legifrance.gouv.fr.

Quelle est la durée du congé indemnisé proche aidant ?

  • À partir de 2020, ce congé est établi pour une durée de trois mois maximum tout au long de la carrière professionnelle.
  • Ce congé est fractionnable à la journée.

Quel est le montant du congé rémunéré pour les aidants ?

  • L’indemnité a été fixée à :
    • 43 € par jour pour les personnes vivant en couple
    • 52 € par jour pour les aidants seuls.
  • Les périodes de congés de proche aidant ne comptent plus pour le calcul de l’allocation chômage
  • Le congé indemnisé est pris en compte pour les droits à la retraite.

Les autres compensations financières pour les aidants.

Devenez salarié de la personne aidée

Si la personne dont vous vous occupez perçoit l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), la prestation de compensation handicap (PCH) ou si elle a les ressources suffisantes, elle peut vous employer. Elle bénéficie alors d’une réduction d’impôt et d’exonérations de cotisations sociales. Les conjoints ne peuvent pas être salariés dans ce dispositif.

Vous pouvez également obtenir un dédommagement de la personne aidée si elle bénéficie de la prestation de compensation (dans la limite de 941 € par mois). Les conjoints peuvent en bénéficier.

Obtenez une réduction d’impôts

Une déduction d’impôt est prévue pour les personnes qui accueillent chez eux une personne âgée de plus de 75 ans autre qu’ascendant (père ou mère).

Vous aimeriez peut être en savoir plus sur ...

Canicule protéger les personnes âgées | La Poste

Canicule protéger les personnes âgées | La Poste

Votre proche fait partie des personnes âgées vulnérables en cas de canicule ? Pour l’aider au mieux à se protéger, il est utile de bien comprendre les dangers des fortes chaleurs et les réponses adaptées aux plus de 65 ans.

Découvrez les avantages du compostage | La Poste

Découvrez les avantages du compostage | La Poste

Réduire ses déchets tout en nourrissant ses plantations, quelle bonne idée ! Même si vous habitez en appartement, découvrez les avantages et les techniques de compostage à domicile.

Petits travaux de bricolage : être aidé à domicile en sécurité | La Poste

Petits travaux de bricolage : être aidé à domicile en sécurité | La Poste

Pour de petits travaux de bricolage à domicile, on peut faire appel à un prestataire de services. Il existe même des aides pour ça !