Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Quelle aide financière pour le ménage chez une personne âgée ?

Mise à jour le 13 janvier 2020    -   en partenariat avec Hizy
Imprimer l'article Envoyer par email

Vos parents âgés ont du mal à effectuer les tâches de la vie quotidienne ? Qu’ils soient en perte d’autonomie ou avec des difficultés passagères (comme après une chute), ils peuvent bénéficier d’aides à domicile pour les tâches ménagères avec une prise en charge financière.

Pour s’occuper des lessives, de la propreté du logement, des lits, ou de la préparation des repas, les personnes en perte d’autonomie peuvent faire appel à des sociétés de service d’aide à domicile ou employer directement une personne. Cette aide-ménagère assure également un travail social et moral, en permettant le maintien à domicile et en fournissant une présence attentive.

Des financements existent pour que ces aides ne pèsent pas trop lourd dans leur budget.

Une aide au ménage pour les personnes en perte d’autonomie

Les personnes âgées en perte d’autonomie, et qui bénéficient de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie pour les personnes de plus de 60 ans), peuvent obtenir des aides à domicile pour les tâches ménagères.

En fonction de vos besoins, un plan d’aide est élaboré avec un nombre d’heures d’aide à domicile pour chaque mois. Elles peuvent ensuite faire appel à un service d’aide à domicile ou employer directement une aide à domicile.

Une aide-ménagère pour les plus de 65 ans

Pour les personnes qui ne bénéficient pas de l’APA, votre département peut financer une aide-ménagère à domicile pour des tâches comme le ménage, l’entretien du linge ou la préparation des repas. La personne aidée doit remplir plusieurs conditions, notamment de ressources :

  • avoir au moins 65 ans
  • avoir des difficultés pour accomplir les tâches ménagères
  • avoir des ressources inférieures à 868 € pour une personne seule et à 1347 € pour un couple.

La demande est à formuler auprès de la CCAS (Caisse centrale d'activités sociales) ou de la mairie. L’aide est ensuite versée directement au service d’aide à domicile choisi, habilité à l’aide sociale par le département.

La durée de présence de l’aide à domicile ne peut pas dépasser 30 h par mois (48 h pour un couple dont les deux membres ont droit à l’aide).

Les caisses de retraite proposent également des aides financières pour les personnes âgées qui ne bénéficient pas de l’APA, notamment pour les courses, le ménage ou la livraison de repas. Il faut contacter la caisse de retraite ou la caisse complémentaire.

Quelle fiscalité pour une aide à domicile ?

L’emploi d’une personne dans son logement ou l’utilisation d’un service d’aide à domicile donne droit à un crédit d’impôt ou à une réduction fiscale pour les retraités depuis 2017.

Le crédit d’impôt concerne l’aide dans les actes de vie quotidienne et l’entretien de la maison. Il est égal à 50 % des dépenses annuelles d’aide à domicile plafonnées à 12 000 €.