Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Préparer son testament : formalités et démarches

Mise à jour le 22 mars 2022 photo d'une personne qui écrit
Imprimer l'article Envoyer par email

Le testament est un document important si vous souhaitez anticiper et préparer votre succession. Il permet de vous assurer que vos dernières volontés seront respectées. Pour être certain qu’il soit reconnu et utilisé après votre mort, mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté et respecter scrupuleusement les formalités qui l’entourent. Découvrez comment faire.

A quoi sert le testament ?

Le testament est l’unique moyen de protéger votre patrimoine à votre mort. Il peut être rédigé à tout moment de la vie, par une personne majeure capable de prendre ses propres décisions. Dans votre testament, il vous revient alors de préciser vos souhaits concernant le partage de vos biens.

Dans ce document, libre à vous d’organiser comme vous le souhaitez le partage de vos biens (dans les limites de la loi bien sûr). Il vous suffit de nommer les bénéficiaires et de préciser pour chacun, la part lui revenant. Tous vos proches peuvent ici être mentionnés. Votre conjoint, votre partenaire ou votre concubin est alors protégé. Il vous est également possible de prévoir de verser une somme à une ou plusieurs associations.

Bon à savoir : le testament protège votre conjoint si vous n’êtes pas marié


Sans testament, si vous n’êtes pas marié, votre conjoint ne peut hériter. Seul ce document peut lui permettre de toucher une partie de votre patrimoine. Il en va de même si vous êtes pacsé.

Pour autant, vous ne pouvez pas passer outre les limites de la loi. Il n’est, par exemple, pas possible de déshériter totalement ses enfants ou son époux/se survivant. Seule la part restante peut être partagée selon vos volontés. Elle correspond à la moitié de votre patrimoine si vous avez un enfant, à un tiers si vous en avez deux, à un quart si vous en avez trois, etc. SI vous n’avez pas d’enfant et pas de conjoint survivant, vous avez alors une totale liberté en ce qui concerne la succession.

Dans ce document, vous pouvez également nommer la personne chargée de faire appliquer vos dernières volontés. Il peut s’agir de l’un de vos proches ou d’un professionnel. Cela vous permet de décrire ensuite ce que vous souhaitez pour votre décès :

  • En matière d’organisation de vos obsèques,
  • En ce qui concerne la charge de vos enfants s’ils sont mineurs,
  • Ou encore pour de nombreux autres sujets comme le legs de votre corps à la science, etc.

Les différents types de testaments

Plusieurs types de documents sont considérés comme des testaments.

Le testament authentique

Il y a tout d’abord celui ayant été rédigé et signé devant un notaire, on l’appelle testament authentique. Il s’agit du document le plus sûr puisqu’il est réalisé devant deux témoins et qu’il est écrit directement par le notaire. Ce dernier prend dictée auprès de son client. En optant pour ce testament, vous êtes certain qu’il sera ensuite reconnu par la loi et qu’il sera très difficile de le remettre en question.

Le testament olographe

Pour autant, un testament que vous auriez rédigé seul chez vous reste valable dans de nombreux cas. Il est d’ailleurs le plus répandu. Il vous faut simplement écrire à la main vos volontés, dater le document et le signer. Sachez tout de même qu’il pourra parfois être contesté ou annulé lors de conflits familiaux, puisqu’il n’a pas été rédigé devant témoins.

Le testament mystique

Ce type de testament est assez rare. Il s’agit ici de remettre au notaire une enveloppe fermée contenant le testament. Optez pour ce type de document si vous souhaitez absolument garder vos dernières volontés secrètes. Côté procédure, vous devrez simplement remettre l’enveloppe à votre notaire en présence de deux témoins.

Le testament international

Si vous vivez en France, mais que vous n’avez pas la nationalité française, si vous êtes français et que vous vivez à l’étranger ou si vous possédez des biens dans différents pays, ce testament est intéressant. Comme pour le testament authentique, celui-ci doit impérativement être rédigé devant notaire et devant deux témoins. Il peut cependant être écrit dans la langue de votre choix.

Comment préparer son testament authentique ?

Pour être certain que vos volontés soient respectées, mieux vaut opter pour ce type de testament. Il est d’ailleurs obligatoire dans un certain nombre de cas :

  • Si vous n’êtes pas capable de le rédiger vous-même et/ou si vous ne parlez pas français;
  • Si vous pouvez rédiger, mais que vous êtes muet et/ou sourd;
  • Si vous ne savez pas lire;
  • Si vous souhaitez que votre conjoint ne puisse pas profiter de son droit viager sur un bien immobilier;
  • Si vous avez un enfant non reconnu que vous souhaitez voir hériter d’une partie de votre patrimoine.

Rendez-vous ensuite chez votre notaire. Ce dernier prend alors note de vos souhaits devant deux témoins puis conserve le document. Sachez que vous avez la possibilité de le modifier à tout moment, et autant de fois que vous le désirez. Il est même possible de le remplacer par un autre testament. Pensez cependant à en avertir votre notaire afin qu’il procède aux modifications, d’autant plus si vous avez finalement opté pour un testament olographe.

Bon à savoir : chaque personne doit rédiger son propre testament


Il est impossible pour un couple ou une famille de rédiger un testament commun. La loi impose que chaque individu rédige son propre document.

Le testament protège votre patrimoine, vos dernières volontés, mais également vos proches. Si vous n’êtes pas marié par exemple, seul ce document peut permettre à votre conjoint de toucher une partie de votre patrimoine.