Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Hospitalisation à domicile : anticipez les coupures de courant !

Mise à jour le 21 juin 2022
Imprimer l'article Envoyer par email

Votre proche âgé est hospitalisé à domicile et a besoin de matériels médicaux fonctionnant à l’électricité ? Renseignez-vous sur les mesures à prendre en cas de coupure de courant, notamment sur ce qui peut être mis en place pour les patients à haut risque vital, les patients en hémodialyse ou les personnes âgées sensibles ayant besoin d’électricité pour faire fonctionner leurs dispositifs de soins.

À lire sur l’hospitalisation à domicile et les coupures de courant

Une coupure d’électricité est vite arrivée !

Une coupure de courant peut être le résultat d’un événement climatique, d’une catastrophe naturelle, se produire uniquement chez votre parent âgé ou sur l’ensemble du réseau. Qu’elle soit programmée ou imprévue, dure de quelques heures à plusieurs jours en cas de catastrophe naturelle, mieux vaut se préparer et savoir comment s’organiser. Notamment si votre proche âgé est en Hospitalisation à domicile (HAD), bénéficie de soins médicaux, de soins infirmiers et a besoin d’électricité pour faire fonctionner ses appareils et équipements santé branchés sur secteur. Il peut s’agir d’un respirateur, mais aussi de la nécessité de recharger un fauteuil roulant électrique, de faire fonctionner le matelas électrique anti-escarre. Les personnes âgées bénéficiant de soins à domicile et leurs aidants peuvent se renseigner en amont pour éviter d’être pris au dépourvu.

Hospitalisation à domicile : comment ça se passe ?

Dans le cadre d’une Hospitalisation à domicile (HAD), votre proche bénéficie de matériel médical mis à votre disposition par l’intermédiaire de l’hôpital dont il dépend et d’un prestataire de service. Ces derniers sont reliés à l’alimentation électrique. En cas d’Hospitalisation à domicile (HAD), le médecin coordonnateur pourra vous renseigner car c’est lui gère la coordination des soins, les différents intervenants et le matériel nécessaire. Il pourra vous indiquer ce qui est prévu en cas de coupure de courant. L’établissement hospitalier dont dépend votre parent âgé doit notamment pouvoir le réadmettre en hospitalisation complète si besoin, en cas d’urgence comme celle d’une coupure d’électricité qui se prolongerait ou d’événement climatique extrême.

Patients à haut risque vital (HRV) : signalez-vous

Si votre proche est considéré comme Patient à haut risque vital (HRV), il existe un dispositif spécifique pour vous informer des coupures programmées ou inopinées. Est considérée comme Patient à risque vital (HRV) toute personne placée sous respirateur et ayant une autonomie respiratoire égale ou inférieure à quatre heures par jour, c’est-à-dire un malade sous appareillage au moins 20 heures par jour. Si votre parent fait partie de cette catégorie, aidez-le à se signaler pour être tenu au courant en cas de coupure d’électricité programmée ou inopinée sur le réseau.

Demande d’information particulière en cas de coupure électrique

Vous pouvez remplir le formulaire cerfa n°10401*02 pour demander l’accès à un service particulier d’information mis en place pour les patients à haut risque vital traités à domicile. En cas de coupure prévue par le fournisseur d’électricité, ce dernier doit vous prévenir quelques jours avant par courrier. S’il s’agit d’une coupure imprévue, un numéro de téléphone est à votre disposition pour connaître la durée probable de la panne afin de vous organiser avec les services médicaux. Le document Cerfa est à compléter d’un certificat médical à remplir par le médecin traitant et d’un questionnaire patient.

Installer un groupe électrogène, une bonne idée ?

Si votre parent a absolument besoin d’électricité pour faire fonctionner ses appareils médicaux, vous pouvez envisager l’achat ou la location d’un groupe électrogène de secours. Les modèles portatifs accessibles pour la maison permettent une autonomie de plusieurs heures pour pouvoir poursuivre les soins au domicile du patient et trouver une solution. Vous pouvez poser la question à l’hôpital qui suit votre proche, ou aux fournisseurs de dispositifs médicaux qu’il utilise. Notamment pour connaître la puissance nécessaire en fonction du type de matériel utilisé et assurer la sécurité des soins. En cas d’Hospitalisation à domicile (HAD), le médecin coordonnateur pourra vous renseigner car c’est lui gère aussi le besoin de matériel à domicile. Un modèle de groupe électrogène pour le domicile coûte tout de même plusieurs milliers d’euros à l’achat et de 30 à 50 euros par jour en location. Mieux vaut s’assurer de son utilité avant d’investir.