Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Comment faire réévaluer l’APA à domicile de votre parent âgé ?

Mise à jour le 15 décembre 2020    -   en partenariat avec HIZY
Imprimer l'article Envoyer par email

L’autonomie de votre père ou de votre mère est moins grande ? Vous trouvez que sa dépendance s’aggrave ? N’hésitez-pas à faire une demande de réévaluation de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Marche à suivre pour l’aidant et pour la personne âgée.

À lire dans cet article

  1. Quand faire réévaluer l’APA à domicile d’une personne âgée ?
  2. Nouvelle évaluation de l’APA et des besoins à domicile
  3. Rôle de l’aidant dans la réévaluation de l’APA de son parent
  4. Les démarches administratives pour modifier l’APA à domicile

Quand faire réévaluer l’APA à domicile d’une personne âgée ?

Votre parent âgé marche moins bien, il rencontre plus de difficultés pour se laver ou s’habiller, il peine à réaliser seul certaines tâches ? Il vient d’être hospitalisé ? Toute modification de l’état de santé de votre père ou de votre mère, de son autonomie et de son degré de dépendance peut donner lieu à une réévaluation de son Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Cette nouvelle évaluation de son degré d’autonomie entraînera une modification du GIR (mesure de la perte d’autonomie). Il est aussi possible de demander une réévaluation des besoins en cas de modification de la situation personnelle de l’aidant. L’objectif de cette réévaluation de l’APA : mesurer les besoins et réaliser la mise en place des aides à domicile nécessaires (aide humaine, aménagement de logement, aides techniques etc) pour permettre à votre parent de rester vivre à domicile, et à l’aidant (donc vous) d’obtenir plus de temps de répit.

Nouvelle évaluation de l’APA et des besoins à domicile

Pour pouvoir réévaluer les montants de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), et obtenir une aide financière plus importante, une visite d’évaluation à domicile est nécessaire. « Un travailleur social, ou une infirmière si la dépendance est plus grande, se déplace pour réexaminer la situation de la personne âgée, explique Sophie Siffert, directrice autonomie au Département du Rhône. En fonction des observations effectuées et des échanges avec l’aidant, des solutions seront suggérées pour permettre à la personne âgée de mieux vivre chez elle. » À l’issue de cette visite d’évaluation à domicile, un nouveau plan d’aide personnalisé vous sera proposé. Il contiendra le niveau de perte d’autonomie (GIR) redéfini, et les aides proposées. Notamment pour prendre en charge des heures d’aide à domicile, l’achat de protections pour incontinence, de nouveaux matériels d’aide à l’autonomie comme des barres d’appui, un siège de douche, un lit médicalisé, des tapis antidérapants, et tout ce qui peut réduire le risque de chute dans le logement.

Rôle de l’aidant dans la réévaluation de l’APA de son parent

Pour se présenter sous son meilleur jour, il est possible que votre parent se pomponne, range son logement et dise aux professionnels qu’il se débrouille seul et n’a besoin de rien. Cette réticence à être aidé est fréquente chez les personnes âgées. « Il peut être utile dans ce cas de préparer la visite, les questions que l’on souhaite poser et rappeler peut-être à son parent que rien ne sert de minimiser les difficultés, conseille Sophie Siffert, directrice autonomie au Département du Rhône. L’objectif de cette réévaluation de l’APA est vraiment de permettre à la personne âgée de rester le plus longtemps possible chez elle en toute sécurité. La rassurer, lui dire que si son logement n’est plus adapté ou si elle ne peut pas bénéficier de l’aide nécessaire, elle se sentira moins à l’aise dans son environnement, aura peur de tomber. Ce n’est vraiment pas le but ! »

Les démarches administratives pour modifier l’APA à domicile

Vous pouvez à tout moment faire une demande de réévaluation de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) de votre parent en prenant contact avec les services du département en charge des personnes âgées. Un agent dédié au suivi du dossier généralement indiqué dans les courriers vous permet de poser toutes vos questions et de demander à tout moment une éventuelle revalorisation de l’APA. Si vous n’êtes pas d’accord avec le montant de l’APA proposé, il est possible de faire une demande de recours gracieux auprès des services par lettre recommandé avec accusé de réception. Ce Recours administratif préalable obligatoire (Rapo) doit être effectué dans les deux mois qui suivent la réception de la notification.