Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Aide financière : l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA)

Mise à jour le 24 août 2021
Imprimer l'article Envoyer par email

L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) est versée à l’aidant qui arrête de travailler ou réduit son activité pour s’occuper de son proche âgé ou en perte d’autonomie. Camille Louvet-Rueff, responsable au sein de la CAF de Tours vous en dit plus sur cette aide financière et sur les moyens de la percevoir.

À lire dans cet article sur l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA)

Qu’est-ce que l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) ?

L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) est une aide financière versée sans conditions de ressources par les Caisses d'allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). Elle permet aux aidants qui arrêtent de travailler ou réduisent leur activité professionnelle de prendre soin d’un proche âgé ou en perte d’autonomie tout en étant rémunérés. Un dispositif de plus pour venir en aide aux aidants.

« Cette allocation est une reconnaissance du rôle des aidants, explique Camille Louvet-Rueff, directrice des prestations sociales et familiales au sein de la CAF de Tours. Elle valorise le travail des aidants, de plus en plus nombreux à accompagner un proche en situation de dépendance, un parent âgé ou un conjoint vieillissant, sans les obliger à sacrifier leur vie professionnelle. »

Quels sont les montants de l’AJPA ?

Les montants de l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA) sont les suivants (montants au 1er avril 2021) :

  • 52,13 €/jour si vous êtes seul
  • 43,89 €/jour si vous êtes en couple

Cette aide financière pour les aidants peut être versée de manière fractionnable dans la limite de 66 jours durant l’ensemble de la carrière professionnelle. « Cela permet à l’aidant d’accompagner par exemple la personne aidée à l’hôpital ou pour des séances de soins, sans avoir à poser à chaque fois de jour de congé, de RTT ou à subir une perte de salaire, poursuit Camille Louvet-Rueff. »

Si vous vivez en couple, cette aide peut être partagée, chacun devant remplir une demande. Chaque bénéficiaire de l’AJPA a droit à un maximum de 22 jours par mois. L’Allocation journalière du proche aidant (AJPA) est une aide financière considérée comme un revenu et doit donc être déclarée aux impôts.

Qui peut percevoir l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) ?

Pour percevoir l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA), vous devez :

  • résider en France ;
  • accompagner une personne aidée avec un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ou un degré de dépendance déterminé par le conseil départemental (évalué dans le GIR 1 à 3).
  • être proche de la personne aidée : il peut s’agir de votre conjoint, concubin, pacsé, ascendant, d’une personne âgée avec laquelle vous résidez ou que vous aidez régulièrement ;
  • réduire votre activité salariée dans le secteur privé ou public et avoir demandé un congé proche aidant à votre employeur (ce dernier ne peut pas s’y opposer) ;
  • réduire votre activité non salarié si vous êtes indépendant, micro-entrepreneur ;
  • interrompre votre stage si vous êtes stagiaire de la formation professionnelle rémunérée ;
  • accepter de réduire votre indemnisation chômage si vous êtes demandeur d’emploi en situation de chômage rémunéré ;

L’AJPA, une aide financière mal connue et peu utilisée

« Les Caisses d’allocations familiales (CAF) communiquent régulièrement sur l’Allocation journalière du proche aidant (AJPA), mais le dispositif, qui existe pourtant depuis septembre 2020, reste méconnu des aidants et peu sollicité, poursuit Camille Louvet-Rueff de la CAF de Tours. Il nous est difficile de savoir qui sont ces aidants et comment nous adresser directement à eux. De nombreux proches aidants ont en effet du mal à se percevoir comme tel. Ils trouvent naturel et normal de prendre soin d’une personne âgée ou en perte d’autonomie et ne vont pas forcément engager des démarches pour obtenir de l’aide, y compris une aide financière. » Vous prenez soin au quotidien d’une personne âgée en perte d’autonomie et vous répondez aux critières d’admission ? N’hésitez-pas à faire une demande d’AJPA !

Comment demander l’AJPA ?

Voici la marche à suivre pour faire une demande d’Allocation journalière du proche aidant (AJPA) :