Le Groupe

VAE, trois lettres qui tracent une nouvelle route pour tous les déplacements professionnels de demain. Largement plébiscité par les entreprises et les collectivités, le Vélo à Assistance Electrique annonce un marché qui devrait être multiplié par quinze dans les dix prochaines années. Plus qu’une tendance, un mode de transport durable aux multiples atouts…

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

Si à l’époque, on partait sur les chemins à bicyclette pour rejoindre Paulette, aujourd’hui c’est sur les chemins qui nous emmènent au travail qu’on circule à vélo. Un refrain de Montand qui ne prend pas une ride et qui est même de nouveau à la mode… Aujourd’hui et plus que jamais, nombreux en effet sont ceux qui troquent le volant pour la pédale pour se rendre au travail. Si les grèves successives et la pandémie ont fait exploser les ventes de vélos, cette pratique s’est depuis quelques années inscrite profondément dans nos habitudes et notre quotidien.  
Un véritable « boom » du vélo, qui laisse imaginer que la France pourrait devenir cette « nation du vélo » comme l’avait declaré en mai 2020, Elisabeth Borne, ancienne ministre de l’Ecologie. La France est toutefois encore bien loin du leader européen en la matière, les Pays-Bas, dont la part modale du vélo est de 36%, contre 4% pour l’Hexagone.  

Vélo à Assistance Electrique : la réponse idéale aux enjeux de mobilité  

En ville par exemple, 60 % des trajets réalisés en voiture correspondent à une distance de seulement 5km*, soit à peine 10min en VAE. Pour les trajets domicile-travail, le VAE se développe et apporte donc une véritable alternative à la voiture.  
En réponse aux problématiques de congestion et de pollution urbaines, le vélo fait d’ailleurs l’objet d’une attention particulière depuis plusieurs années déjà. Une des réponses portées par les pouvoirs politiques est le Plan Vélo 2018 qui prévoit un objectif majeur : une part modale du vélo de  9% en 2024 (4% en 2019). Place donc à une politique de soutien en faveur du deux-roues avec aménagements, offres et facilités pour encourager sa pratique. 350 M€ ont d’ailleurs été versés au fond national « Mobilités actives » créé dans le cadre de ce plan. 

Que d’avantages pour les employeurs

Beaucoup d’entreprises et de collectivités ont déjà adopté ce nouveau mode de transport et mis à disposition de leurs collaborateurs des flottes de VAE. Les atouts sont nombreux : valorisation de l’image responsable de l’employeur, réduction des coûts liés au transport avec une gestion d’une flotte de véhicules à faible coût de location et sur un espace au sol très réduit. Sans oublier un dispositif fiscal très avantageux, à savoir une déduction de 25% des coûts de location de vélos sur l’impôt des sociétés (pour un abonnement de 36 mois minimum, pour les déplacements domicile-travail des collaborateurs). Enfin, l’utilisation du VAE par les collaborateurs pour leurs trajets domicile-travail, c’est aussi moins d’absentéisme et plus de productivité. 

… mais aussi pour les collaborateurs  

Rendez-vous clients, déplacements inter-sites, déjeuners, courses sur la pause et bien sûr pour le trajet quotidien domicile-travail… chacun trouve son intérêt et son utilité à recourir au Vélo à Assistance Electrique. Moins d’embouteillages, plus rapide, moins onéreux… il n’est pas étonnant que les collaborateurs l’adoptent très facilement. Sans compter l’amélioration de la qualité de vie, la préservation de la santé et la diminution du stress... la mobilité douce, c’est donc bon pour la santé et le bien-être des collaborateurs !.  

*Source chiffre : lemonde.fr 

La Poste, en partenariat avec Green On (spécialiste du VAE en location depuis 2009), propose une offre « tout inclus » de location d’une flotte de vélos à assistance électrique à destination des collaborateurs des entreprises et des collectivités.  

En savoir plus sur https://www.bemobi.fr/