Aide

 

Le Groupe

Des masques et du matériel pour vous protéger du Coronavirus

masque protection coronavirus professionnels

Professionnels, vous souhaitez vous approvisionner en masques afin de bien vous protéger et protéger vos salariés contre le Coronavirus ? Cela tombe bien, retrouvez des masques et d’autres équipements de protection proposés par nos vendeurs. Mais ce n’est pas tout, pour vous aider à vous y retrouver, nous vous expliquons également quelles sont les caractéristiques des différentes typologies de masques et nous vous donnons des conseils pour l’utiliser correctement.

Particuliers, c’est par ici

Protégez-vous avec les équipements de protection contre le Covid-19

Vous souhaitez vous approvisionner en masques de protection contre le Coronavirus. Vous n’avez pas le temps de sortir pour acheter des masques ? Tous les points de vente les plus proches sont en rupture de stock ? Commandez vos masques sur notre site. Découvrez également nos autres produits destinés à lutter contre la propagation du virus Covid-19.

Retrouvez une sélection de masques certifiés, visières de protection réutilisables et lavables, gels hydro alcooliques, thermomètres connectés ou encore de coussins de masques jetables.


Achetez vos masques de protection contre le Coronavirus Découvrez nos produits de protection contre le Covid-19 Découvrez la plateforme de commandes de masques de Docaposte

Quels sont les différents types de maques ?

Pour se protéger du Coronavirus, il existe trois types de masques. Chaque modèle n’apporte pas la même protection contre le Covid-19. Détails


Les masques chirurgicaux anti-projections

Ce modèle de masques est un dispositif médical (DM), porté principalement par les malades pour protéger leur entourage. Il a plusieurs utilités :

- éviter de projeter des gouttelettes vers les personnes aux alentours lorsque vous parlez, tousser ou respirer ;
- vous protéger contre les projections de gouttelettes émises par un individu en face de vous.

Attention toutefois, un masque chirurgical ne protège pas contre l’inhalation des très petites particules en suspensions dans l’air (inférieur à 3 microns µ).

Il existe trois types de masques : I, II et III, selon le degré d’efficacité de filtration bactérienne.


Les masques de protection FFP ou APR

Ce type de masque jetable protège davantage qu’un masque anti-projections. En effet, doté d’un dispositif de filtration, il va préserver la santé du porteur en filtrant l’air qu’il respire.

Là-aussi on distingue trois types de masques FFP* (FFP1, FFP2, FFP3) ou Appareil filtrant de protection respiratoire (APR), estimés en fonction de l’efficacité du filtre et de la fuite au visage. Ils sont utilisés par le personnel médical en contact avec les patients malades. Ils peuvent également être utilisés dans l’industrie ou dans le bâtiment, en tant qu’équipement de protection individuelle (EPI) pour les personnes exposées aux poussières, aérosols, fumées, etc.

*FFP pour filtering facepiece, littéralement « pièce faciale filtrante »


Les masques alternatifs

Nouvelle catégorie de masques apparue avec la crise sanitaire, que l’on surnomme également masque « barrière », elle est réservée à un usage non sanitaire. Ces masques « grand public » préviennent les projections de gouttelettes. Il existe deux catégorisations de masques alternatifs :

- UNS1 pour les professionnels en contact avec le public (filtre au-delà de 90% des particules) 

- UNS2 pour les personnes souhaitant protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques (filtre entre 70 et 90% des particules). 


Attention, ces masques doivent impérativement êtes testés et approuvés par la direction générale de l’armement (DGA) et répondre à la spécification AFNOR S76-001 du 27 mars 2020. Ainsi, si vous comptez fabriquer votre propre masque en tissu, il doit respecter les spécifications fixées par les autorités sanitaires afin d’être certifié légalement. Ces masques en tissu sont souvent lavables et réutilisables.

Quelles sont les différentes normes des masques ?

- Un masque chirurgical est un DM qui répond à la Norme EN 14683.
- Un FFP est un EPI qui répond à la Norme A49 :2001* et qui évalue l’efficacité d’un masque jetable à protéger contre l’inhalation d’aérosols.
- Retrouvez le référentiel de fabrication du masque alternatif Norme AFNOR S76-001. Dans tous les cas faites-bien attention à ce que votre masque soit certifié.

Dans tous les cas faites-bien attention à ce que votre masque soit certifié.

Tableau récapitulatif des différents modèles de masques

Classes Type Filtration Normes
Chirurgicaux I >95% Norme EN 14683
II >98%
III >98% des particules dans l’air et résistant aux éclaboussures
FFP 1 >78% des particules en suspension dans l’air Norme 149:2001*
2 >92% des particules dans l’air
3 >98% des particules dans l’air
Alternatifs UNS1 >90% AFNOR S76-001 + DGA
UNS2 >70%
 

Comment bien utiliser un masque anti-virus ?

Première étape

Lavez-vous bien les mains avant de toucher votre masque, au gel hydro alcoolique ou encore mieux, avec de l’eau et du savon.


Deuxième étape

- Avec un masque chirurgical ou alternatif, placer le masque sur votre visage, le bord rigide vers le haut et attachez-le.
- Avec un masque FFP, placer le masque sur le visage, la barrette nasale sur le nez, tenir le masque et passer les élastiques derrière la tête sans les croiser.


Troisième étape

Pincez la barrette nasale avec les deux mains pour l’ajuster au niveau du nez.


Quatrième étape

- Avec un masque chirurgical ou alternatif, abaisser le bas du masque sous le menton.
- Avec un masque FFP, vérifiez que le masque soit bien mis.


Cinquième étape

Une fois ajusté, ne touchez plus le masque avec vos mains.

Comment retirer un masque sans danger ?

Retirez votre masque en attrapant par l’arrière les lanières ou les élastiques. Faites attention à ne pas toucher la partie avant du masque. Si vous masque est à usage unique, jetez-le immédiatement dans une poubelle, de préférence dans un sac en plastique, car il n’est pas possible de le décontaminer. Lavez-vous ensuite les mains.

Petite précision sur la durée de vie des masques :

- Un masque chirurgical doit être changé dès qu’il devient humide et au moins toutes les 4 heures ;
- Pour les masques alternatifs, veillez à suivre les indications mentionnées par le fabriquant ;
- Un masque FFP retiré ne doit pas être réutilisé. La durée de port doit être conforme à la notice d’utilisation. Dans tous les cas, elle sera inférieure à 8 heures sur une seule journée.