Dans le cadre du lancement de son baromètre mensuel visant à suivre l’activité au sein des foyers français, la Poste Solutions Business dévoile les résultats pour le mois d’avril 2022. Guerre en Ukraine, crise alimentaire, aléa climatique : un climat d’incertitude impacte les Français dans leurs événements personnels et projets. Malgré cela, l’état d’esprit des Français s’améliore légèrement.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

L’état d’esprit des Français

En avril, l’état d’esprit des Français s’améliore légèrement mais reste encore largement négatif. 49% confessent un état d’esprit négatif, contre 53% en mars dernier. 37% des Français affichent désormais un esprit positif.

Evénements en Ukraine, contrôle des dépenses et inflation des prix de l’énergie impactent significativement les projets des Français : 63% d’entre eux sont contraints d’effectuer des arbitrages. En avril, la confiance en l’avenir décline toujours autant et la période est toujours moins propice pour entreprendre des projets importants.

Les projets

Les Français sont moins nombreux à prévoir un événement personnel au cours des 12 prochains mois. Alors qu’ils étaient 37% en mars, seuls 30% des Français interrogés anticipent un changement personnel majeur dans les douze prochains mois : un déménagement, retraite, vie professionnelle, mariage, événement familial etc.

Avec l’incertitude actuelle, les Français ont moins de projets : 84% d’entre eux ont au moins un projet ou une envie d’achat en cours, contre 88% en mars dernier. 63% de ces projets font écho à une envie, un plaisir (tourisme, voyage, jardinage) et à l’inverse, les utilités sont plus que jamais considérées comme un besoin, un impératif.

La vie des projets

Des projets toujours au cœur des conversations : 81% des Français ont échangé au sujet d’au moins un projet en cours avec leur entourage.

Parmi les projets les plus discutés, on retrouve les projets de voyages, les travaux, le jardinage et l’high tech qui suscitent des échanges et une recherche d’information intenses au sein du foyer.

Pour 32% des Français, la réalisation de leur projet reste associée à un sentiment négatif, notamment de la frustration (13%) voire de la déception (11%).

Retrouvez l’intégralité des résultats ici