La peak period est de retour ! Cruciale pour le e-commerce, cette période couvrant les mois de novembre et décembre peut représenter 20 %*, voire plus, du chiffre d’affaires annuel des e-marchands. Pour répondre à ce pic d’activité, La Poste – Colissimo met en place tous les moyens nécessaires pour gérer l’acheminement des millions de colis attendus. 

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

La crise sanitaire a changé profondément les habitudes de consommation et le e-commerce fait désormais véritablement partie du quotidien des Français. Ils sont aujourd’hui 41,6 millions à acheter sur Internet, soit 1,5 million de plus qu’en 2019 (Source Médiamétrie – Observatoire des usages Internet T4 2020). Ce qui représente 81,4 % des internautes (versus 78,4 % au T4 2019) ! Des chiffres qui ont bien sûr un effet direct sur le volume de colis à trier et livrer. Chaque année, des volumes exceptionnels sont atteints aux mois de novembre et décembre, durant la fameuse peak period. Un défi à relever pour les e-commerçants, mais aussi pour les professionnels de la livraison. 

Jusqu’à 5 000 colis livrés par minute  

Après une année 2020 hors norme, les prévisions pour la fin d’année  2021 restent élevées. 100 millions de colis sont attendus sur la période, soit l’équivalent de 5 000 colis livrés à la minute. Durant ces deux mois, la moyenne se situe entre 2 et 3 millions de colis par jour, avec un pic à 4 millions de colis sur une journée. Un véritable challenge qui nécessite une mobilisation exceptionnelle.  

Un dispositif adapté à la peak period  

Côté logistique, la Poste-Colissimo relève le défi du volume. Un dispositif robuste permet de gérer les 2 millions de colis journaliers, volume moyen depuis la crise sanitaire, et d’absorber les volumes exceptionnels de la peak period. Les 5 nouvelles plateformes de tri Colissimo peuvent traiter jusqu’à 40 000 colis par heure. En outre, pour faciliter la distribution à l’échelle nationale, une soixantaine de sites de transport et de distribution des colis ont été créés ou modernisés. Grâce à 25 000 points de retrait  La Poste-Colissimo mis en place (bureaux de poste, relais commerçants et consignes Pickup), la livraison à J+1 devient la norme.  

Objectif : que les e-acheteurs reçoivent leurs colis en temps et en heure  

Cette année encore, les cadeaux de Noël seront à l’heure au pied du sapin. Afin de faciliter la livraison aux destinataires, La Poste-Colissimo déploie différents services. La généralisation du second passage à domicile en cas d’absence et la possibilité de la reprogrammer, l’appel au destinataire par le livreur en cas de besoin ou l’extension des horaires d’ouverture de certains bureaux de poste sont autant de garanties d’une livraison réussie. 

Qui dit augmentation du volume de colis dit augmentation des données générées et des connexions. Afin de gérer l’afflux de la peak period et le développement de l’activité tout au long de l’année, le système d’informations a fait l’objet de nombreuses évolutions. Ainsi, la remontée des informations dans les PFC (Plate-forme Colis) se fait désormais en quelques secondes. Les millions de Colissimo traités en novembre et décembre représentent un milliard d’événements de suivi (ou «  track & trace »), en temps réel. Par exemple, dès le premier flashage, au déchargement du camion, le colis est orienté pour le tri en 15 secondes, et l’information remonte à la plate-forme centrale vers toutes les applications en 5 secondes, y compris vers les applications de suivi ! 

Un renforcement des équipes  

La peak period est un défi logistique mais aussi humain. Une opportunité pour La Poste de poursuivre sa politique d’emploi et d’amélioration des conditions de travail. Depuis le 1er janvier 2021, plus de 1 700 recrutements de facteurs titulaires ont été effectués. A ces nouveaux agents s’ajoutent 6 000 saisonniers, livreurs et opérateurs de tri. Ils viennent renforcer les équipes durant le dernier trimestre, la période phare. 

Une livraison toujours plus responsable  
Tout au long de l’année, la Poste-Colissimo ne cesse d’interroger ses pratiques et cherche à réduire son empreinte écologique autant que possible. Malgré la hausse des volumes de colis (500 millions attendus en 2021, contre 471 millions en 2020), le Groupe est parvenu à maintenir un nombre de kilomètres parcourus stable. Parmi les outils mis en place, les caisses mobiles associées à la méthode de chargement des colis en « vrac rangé » (à savoir sans contenant) permettent de transporter jusqu’à 3 fois plus de colis dans un véhicule. Ainsi, malgré l’augmentation d’activité de la peak period chaque année, le nombre de liaisons routières supplémentaires est resté constant depuis 2019. 

Renforcement des équipes, livraisons responsables, suivi des colis en temps réel… La Poste-Colissimo est prête pour affronter la peak period en toute sérénité. 

*Fevad Bilan du e-commerce au 3ème trimestre 2021