Le Groupe

Face aux nombreuses transitions auxquelles elles sont confrontées, les collectivités doivent s’adapter et relever de nouveaux défis afin de garantir un service de qualité à tous les citoyens. La bonne connaissance de leur territoire est essentielle pour optimiser les moyens et améliorer l’efficacité des politiques publiques.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Partager sur Viadéo

Le contexte actuel place les collectivités face à des défis multiples, que ce soit en termes d’attractivité économique, de gestion des flux de population, de mobilité, d’accessibilité des services, notamment aux seniors et aux personnes fragiles, de couverture mobile, de transition numérique… 

Connaître le territoire de la façon la plus précise et la plus complète possible est devenu indispensable aux collectivités quelle que soit leur taille, pour avoir une vision objective des actions à mener et prendre des décisions éclairées ; c’est une priorité notamment pour les municipalités nouvellement élues.  

Disposer de données globales et les exploiter, c’est pouvoir mettre en place des stratégies d’actions pertinentes avec à la clé de réelles économies. En effet, les  données collectées permettent d’établir des diagnostics variés (état de la voirie, couverture mobile, qualité de l’air, de l’adressage), de suivre l’évolution de la population ou l’attractivité d’un centre-ville. Autant d’audits du territoire qui facilitent la prise de décision.  

Co-construite avec deux communes pilotes, Houdan (78) et Evry-Courcouronnes (91), la solution Géointelligence des Territoires proposée par La Poste est une plateforme cartographique qui répond à ces enjeux. 

Des données centralisées pour comprendre le territoire 

Grâce à cet outil "prêt à l’emploi" mis en service en mai 2020, les collectivités disposent d’un espace de stockage sécurisé, une plateforme cartographique qui peut leur permettre d’accéder aux données de leur territoire : 150 indicateurs (données type INSEE, SIRENE) en provenance de l’open data1, leurs données propres, ainsi que les remontées d’informations collectées à leur demande par les facteurs 2.  

Directement accessibles, les informations sont restituées sous forme cartographique ce qui permet de mieux les appréhender et de les partager facilement.  

Exploiter et croiser les données pour agir 

« Les collectivités n’ont souvent pas les moyens, en termes de personnel et de compétences, de traiter leurs données en interne », explique Mélisa Wiro, directrice du programme Connaissance des Territoires. « Cette offre les accompagne en leur fournissant des outils accessibles et simples à mettre en œuvre. Ceux-ci permettent d’exploiter les données en toute autonomie, d’intégrer et de manipuler de façon transverse une grande diversité d’informations, avec une flexibilité qui s’adapte aux besoins. » 

À l’échelle communale par exemple, le repositionnement des arrêts de bus scolaires peut s’appuyer sur le croisement de plusieurs types de données, telles que le nombre de foyers avec enfants, l’évolution démographique… Autres exemples d’utilisation : optimiser les itinéraires des camions de collecte des déchets, déterminer les urgences en matière de réfection de voirie…  

Les informations mises à disposition peuvent aussi être diffusées à la population. Quand il s’agit par exemple des nouveaux horaires d’ouverture des commerces, des sites où l’on peut effectuer un test Covid, c’est un atout de plus en termes de réactivité, notamment en période de crise sanitaire.  

 

1 En 2021, une nouvelle fonctionnalité permettra de localiser les vacances commerciales. Des données sur les flux de population seront également accessibles. 
2 via notamment les offres Geoptis.  

 


Christel Papillon Viollet, Directrice des Solutions pour l’Efficacité Territoriale du Groupe La Poste 

« L’accès à l’information est actuellement la priorité des collectivités avec une plus grande efficience pour objectif. Les solutions que nous leur proposons leur permettent de disposer de données, qui peuvent être enrichies localement grâce au réseau des facteurs, lisibles et faciles à interpréter. »