Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Octobre rose : parlons cancer du sein

Mise à jour le 15 septembre 2020    -   en partenariat avec Pleine Vie femmes qui portent un t-shirt rose avec le logo de la lutte contre le cancer
Imprimer l'article Envoyer par email

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent. On considère qu’1 femme sur 8 en sera affectée. Toutefois, détecté assez tôt, il peut être guéri dans 9 cas sur 10. D’où l’importance d’un dépistage précoce qui peut mettre en évidence la présence de tumeur avant l’apparition des symptômes. Les traitements et leurs effets secondaires sont alors moins lourds.

Un examen tous les deux ans en prévention

Parce que 80% des cancers du sein apparaissent après 50 ans, toutes les femmes entre 50 et 74 ans sont invitées à un dépistage systématique. Réalisé tous les deux ans, il consiste en une mammographie et un examen clinique des seins. Il est pris en charge à 100%. Néanmoins, certains antécédents médicaux ou familiaux peuvent nécessiter une surveillance accrue. Parlez-en à votre médecin ou votre gynécologue.

Ouvrez l’œil vous aussi

Entre chaque dépistage, il est conseillé d’être attentif malgré tout.

Les points de vigilance sont :

  • Un changement de forme,
  • La présence éventuelle d’une boule dans le sein ou sous le bras à détecter grâce à l’autopalpation,
  • Sur la peau, l’apparition d’une rougeur, d’un œdème, d’un aspect peau d’orange
  • Sur le mamelon et l’aréole, tout écoulement, changement de couleur ou rétractation.

Les autres cancers identifiables très tôt

  • Le cancer colorectal concerne les femmes et les hommes. Pour le dépister, une recherche de sang dans les selles est proposée gratuitement tous les 2 ans, entre 50 et 74 ans. Votre médecin vous remet un test pour effectuer votre prélèvement chez vous.

  • Le cancer du col de l’utérus peut être dépisté grâce à un frottis effectué par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. Il est conseillé de le faire tous les 3 ans jusqu’à 65 ans, même après la ménopause.

  • Le cancer de la peau et le cancer de la cavité buccale peuvent être dépistés dès les premiers symptômes.