Le Groupe

Un flyer distribué en boîtes aux lettres comparé à une vidéo publicitaire sur les réseaux sociaux : quel est celui qui a le moins d’impact sur l’environnement ? Les réponses dans l’Analyse du Cycle de Vie réalisée pour La Poste Solutions Business par le Cabinet international Quantis.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

Engagée depuis plus de 15 ans dans la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction de son impact environnemental, La Poste Solutions Business souhaite accompagner ses clients vers des usages de communication plus responsables, qu’ils soient papier ou numériques. Mais quels sont les supports de communication les moins énergivores ? Comment rendre plus responsable sa relation client ? Pour répondre à ces questions, La Poste Solution Business a confié au cabinet international Quantis la réalisation d’une ACV.

ACV, comme Analyse du Cycle de Vie

Quel est l’objectif de cette ACV ? Evaluer l’impact d’un support média sur son environnement, et ce, tout au long de son cycle de vie (de l’extraction des matières premières pour produire ce support jusqu’à sa destruction).

Cette Analyse de vie a donc mesuré les impacts environnementaux de supports sélectionnés sur 16 indicateurs pertinents, regroupés en 5 familles d’impacts : les écosystèmes (acidification, écotoxicité aquatique…), les ressources (utilisation des sols, épuisement des ressources…), la santé humaine (toxicité humaine cancérigène…), l’eau ou encore le changement climatique (réchauffement…).

5 scénarios représentatifs de la relation client

5 scénarios ont été étudiés et se veulent représentatifs des usages les plus courants de la relation client constaté en 2019-2020. Prenons l’exemple du premier scénario : pour une publicité pour une marque automobile, l’ACV a comparé un mailing couleur (envoyé par courrier) à un site internet (accessible en ligne via un lien envoyé par emailing publicitaire). Résultat ? Le papier est plus favorable que le numérique pour 13 indicateurs environnementaux sur 16.

Les autres résultats de cette ACV révèlent entre autres que les solutions numériques ne sont pas sans impact sur l’environnement, contrairement aux idées reçues. Au-delà de ces résultats, l’ACV donne également des pistes et leviers d’optimisation les plus efficaces pour réduire son empreinte environnementale. 

Tous les résultats de l’ACV sur www.laposte.fr/mediapositiveimpact

Téléchargez l'infographie