Le Groupe

Les résultats de l’étude Balmétrie 2018 confirment la puissance du média courrier : efficace, apprécié, et toujours percutant. Nouveauté : une complémentarité clairement marquée avec les autres canaux, notamment le web, pour des effets drive to store et drive to web immédiats !

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

Le courrier est un média…

Qu’on décide de lire : 83 % des Français relèvent leur courrier tous les jours et 93 % lisent au moins un courrier par semaine, qu’il s’agisse d’un courrier administratif (71,4 %), d’un imprimé publicitaire (68,2 %) d’un courrier adressé (57,7 %) ou d’un imprimé non marchand émanant de collectivités locales ou d’associations (43,7 %).

Qui est percutant : après la lecture d’un imprimé publicitaire, 46,3 % des Français se rendent en magasin ou en ont l’intention. Ils sont 23 % à se rendre sur le site Internet de la marque ou à en avoir l’intention après la lecture d’un courrier adressé.

Qui est complémentaire au digital : 54,3 % des gros utilisateurs d’Internet sont des lecteurs de courriers adressés. Le support papier devient interactif et, grâce à des applications comme Courrier Plus, il permet au lecteur d’accéder à des informations digitales complémentaires et à l’annonceur d’interagir facilement avec son client et de raccourcir le délai d’achat.

Pour en savoir plus : Etude BALmétrie