Barre unique de navigation

Barre unique de navigation

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Beaujard, Yves

image beaujard

Il est diplômé de l'École Estienne. Il fait alors quelques essais de gravure, notamment pour un timbre-poste sur le Viêt Nam, puis travaille dans la publicité et réalise des dessins. L'École Estienne cherchant quelqu’un pour aller aux États-Unis, il accepte un contrat avec une entreprise fiduciaire, l'US Banknote. Pendant cinq ans, Yves Beaujard grave des billets de banque et des actions bancaires. Il travaille ensuite pour une autre entreprise américaine qui le charge de graver des portraits des présidents américains.

En 1977, il rentre en France et, tout en continuant à travailler par correspondance avec les États-Unis, il se lance dans l'illustration et se voit confier la réalisation de couvertures de livres, puis de romans, avant de se tourner vers les illustrations documentaires pour des albums à thèmes pour un public d'enfants (Alex Lechat et Le Journal de Mickey). En 1999, Yves Beaujard grave son premier timbre-poste, le portrait de Frédéric Ozanam. En 2004, il réalise la vignette Statue de la Liberté, clin d’œil pour l'américain d'adoption qu'il fut durant plusieurs années. Il est surtout l’auteur de La Marianne et l’Europe, émise à partir du 1er juillet 2008, qui est actuellement le timbre d’usage courant français.

D’après la biographie proposée par l’association Art du Timbre Gravé
© photo l’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste

Abd el-Kader

image beaujard abdelkader

L’émir Abd el-Kader est né à Mascara en Algérie en 1808. Descendant d'une ancienne famille chérifienne de marabouts, il fut élevé dans le respect de la religion. Il s’oppose violemment à la conquête de l’Algérie par les Français, profite de l’instabilité du pays pour étendre son pouvoir et leur infliger plusieurs défaites. Mais en 1843, après la prise de la smala par le Duc d’Aumale sous le commandement de Bugeaud, Abd el-Kader s’enfuit au Maroc, d’où il est expulsé. De retour en Algérie, il poursuit sa lutte, mais se rend aux Français en 1847. Napoléon III reconnut l’intelligence de cet homme d’honneur qu’était Abd el-Kader et le libère en 1852. Abd el-Kader se consacre, jusqu’à sa mort en 1883 à Damas en Syrie, à l’étude et à la méditation religieuse. Tout à la fois écrivain, philosophe, homme de guerre et homme politique, il est considéré comme le père de l’Algérie et l’un des grands mystiques du XIXe siècle.

Le Bloc des 13 Marianne

Les Marianne et l’Europe créées par Yves Beaujard en 2008 n’avaient encore jamais été assemblées et imprimées sur un même support. En novembre 2009, pour le Salon Philatélique d’Automne, La Poste édite un bloc regroupant les 13 Mariannes, dont trois seront imprimées en taille-douce et le reste en héliogravure, une première pour l’imprimerie.

image beaujard bloc marianne

Bloc protection des pôles

image beaujard poles

Les Postes chilienne et finlandaise ont invité d’autres opérateurs postaux à émettre des timbres-poste sur la thématique de la protection des pôles. Le choix graphique, les sujets et modes d’impression, sont laissés à l’initiative de chaque Poste. L’idée étant avant tout de montrer l’attachement que portent les nations à l’univers polaire, de sensibiliser l’opinion sur le réchauffement climatique.

100e Anniversaire de la naissance de Georges Pompidou

Georges Pompidou est né le 5 juillet 1911, à Montboudif dans le Cantal. Agrégé de lettres, il devient professeur à Marseille, puis au Lycée Henri IV à Paris. En 1958, il devient le directeur de Cabinet de Charles de Gaulle. Premier ministre de 1962 à 1968, il réaménage le territoire français en créant la DATAR, crée les préfets de région et réforme la sécurité sociale. Élu Président de la République le 20 juin 1969, il poursuit la modernisation de la France. Amateur d’art, tout comme son épouse, il crée le Musée Beaubourg à Paris, dont la façade est ici représentée sur le fond du timbre.

image beaujard pompidou