Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Première traversée Paris-New-York sans escale, 1930-53 PA

Présentation générale

Dès la première décennie du siècle, la France va être le berceau de l'Aviation et entre autres exploits la traversée de la Manche par Louis Blériot est réalisée en juillet 1909. La guerre 1914-1918 accélère les progrès et fait faire un bond prodigieux dans le domaine de performances des avions. En 1919, la traversée de l'Atlantique Nord au plus court — de Terre-Neuve en Irlande — et avec l'appoint des vents favorables, apparait déjà possible. C'est dans ces conditions qu'en juin 1919, Alcock et Brown sur un Vickers Vimy, bombardier transformé pour la traversée, atterrissent en Irlande 15 h 57 mn après leur envol de Terre-Neuve. Dans les années qui vont suivre, d'autres tentatives auront lieu, elles connaîtront des fortunes diverses: échecs, abandons, réussites partielles et aussi le premier vol New York-Paris par Lindbergh en 1927 sur le Spirit of Saint Louis. Mais le plus difficile restait encore à faire: Paris- New York, 6000 km contre les vents d'ouest. Le vol qui devait enfin consacrer la conquête de l'Atlantique Nord eut lieu le 1er septembre 1930, le Point d'Interrogation, décollant du Bourget, allait relier Paris à New York en 37 h 17 mn. Ce sera la victoire d'un appareil et d'un équipage français. L'avion: un Breguet, monomoteur Hispano-Suiza de 700 ch, déjà détenteur du record du monde de distance en ligne droite vers la Chine et capable de couvrir près de 9000 km sans escale, atteignant en pointe et à charge moyenne la vitesse de 250 km/h. L'équipage: Dieudonné Costes, pilote méthodique et aux qualités exceptionnelles, venait de s'illustrer par divers exploits notamment avec les avions dont dérivait le Point d'Interrogation, Maurice Bellonte, pilote et navigateur accompli s'était attaché à mettre au point une navigation astronomique qui rendait l'avion absolument indépendant de l'aide radio. La victoire de Costes et Bellonte ne fut pas seulement un grand exploit sportif. Ce fut la victoire de la technique française et de la méthode sur l'aventure. L'enseignement de l'exploit fut si durable qu'il préluda à l'emploi de certains instruments et dispositifs adoptés sur les lignes régulières dès 1945. Aujourd'hui, sur la grande voie aérienne qui relie les deux plus importantes communautés économiques du monde, les longs courriers des compagnies volent dans les sillages du Spirit of Saint Louis et du Point d'Interrogation.

Titre Première traversée Paris-New-York sans escale, 1930
N° Yvert et Tellier 53 PA
Pays émetteur France
Lieux Premier Jour Le Bourget

Date Premier Jour 30/08/1980
Date de vente générale 01/09/1980
Date de retrait 03/04/1981

Création

Auteur Jubert, Jacques

Graveur Jubert, Jacques

Mise en page N.C.
Droits de reproduction © Photo : L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste / © ADAGP, Paris 2011 © Notice : L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste
Mode d'impression Taille-douce
Particularité N.C.

Caractéristiques

Format Paysage
Type de support Papier gommé
Hauteur Timbre 26 mm
Largeur Timbre 40 mm
Présentation N.C.
Hauteur de l'ensemble N.C.
Largeur de l'ensemble N.C.
Valeur faciale 2.5 NFR
Prix N.C.
Surtaxe N.C.
Bénéficiaire de la surtaxe N.C.
Destination N.C.
Tirage N.C.

Thématiques

Thèmes Evénement
Histoire
Transport
Sous-thèmes Transport aérien
Etranger
Evénement historique
Série N.C.
Personnes N.C.
Lieux Paris
Etats-Unis d'Amérique
New York

Région Ile-de-France

Evènement Avancées technologiques, médicales et scientifiques

Reconnaissance N.C.