Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Henri Pourrat (1887-1959) Gaspard des montagnes-2475

Présentation générale

La maladie empêche Henri Pourrat, reçu à l'Institut national agronomique en juin 1905, de mener carrière aux Eaux et Forêts. Pendant des années, immobilité et silence presque absolus seront son lot. La discipline qu'il s'impose, coupée de longues marches dans la campagne environnante, le met en contact avec les sources de la littérature orale.
Après deux recueils de poésie, Les Montagnards et Liberté, il publie de 1922 à 1931 les quatre volumes de Gaspard des Montagnes qui obtiennent, pour le premier tome, le prix littéraire du Figaro (sur manuscrit) et pour l'ensemble, le grand prix du roman de l'Académie Française. Fait de nombreux contes à lire dans les veillées, ce livre, au-delà des aventures dramatiques d'Anne-Marie Grange, fait ressurgir le temps des domaines à la fin du Premier Empire.
Parmi les œuvres romanesques, Le Mauvais Garçon en 1926, et Le Chasseur de la Nuit, en 1951, connaissent également une large diffusion. L'œuvre de Pourrat — plus de cent volumes — vaste, diverse et abondante, comprend de nombreux essais: biographies, récits touristiques, études religieuses. Les légendes, les faits de sorcellerie, la vie des champs et des paysans en constituent les thèmes majeurs.
En 1941, il reçoit le Prix Goncourt pour Vent de Mars et en 1953, il est nommé membre correspondant de l'Institut.
L'un des secrets de la personnalité d'Henri Pourrat est sans doute l'amitié qu'il a su privilégier dans ses rapports avec les gens et les choses. Fidèle au Livradois, où il remarquait qu'à sa naissance on vivait encore à l'époque gallo-romaine, sa vie s'est déroulée à la charnière de deux mondes. Témoin attentif, il a constaté les accélérations techniques mais aussi les ruptures entre ville et campagne, artisanat et industrie.
Dès le début de ce siècle, il s'est voulu le greffier de la mémoire populaire mais il demande aussi à être regardé comme un conteur. Poursuivant pendant plus de cinquante ans une quête patiente, il a recueilli un matériau abondant qui est à l'origine du millier de contes publiés en treize volumes dans Le Trésor des Contes (1948-1962), réédités en sept tomes sous une forme thématique et illustrée.
Au-delà même de l'intimité avec le monde rural, c'est à la leçon même de la nature qu'il nous convie en rappelant avec insistance la nécessité d'observer et d'aimer la terre. Enraciné dans son terroir, par sa vie, son œuvre et le rayonnement de ses amitiés, Henri Pourrat a atteint l'universel.

Titre Henri Pourrat (1887-1959) Gaspard des montagnes
N° Yvert et Tellier 2475
Pays émetteur France
Lieux Premier Jour Ambert

Date Premier Jour 09/05/1987
Date de vente générale 11/05/1987
Date de retrait 16/10/1987

Création

Auteur Albuisson, Pierre

Graveur Albuisson, Pierre

Mise en page N.C.
Droits de reproduction N.C.
Mode d'impression Taille-douce
Particularité N.C.

Caractéristiques

Format Portrait
Type de support Papier gommé
Hauteur Timbre 40 mm
Largeur Timbre 20 mm
Présentation N.C.
Hauteur de l'ensemble N.C.
Largeur de l'ensemble N.C.
Valeur faciale 1.9 NFR
Prix N.C.
Surtaxe N.C.
Bénéficiaire de la surtaxe N.C.
Destination N.C.
Tirage 9 194 800

Thématiques

Thèmes Personnage célèbre
Art
Sous-thèmes Personnage littéraire
Littérature
Art graphique
Série N.C.
Personnes Pourrat, Henri

Lieux N.C.
Région N.C.
Evènement N.C.
Reconnaissance N.C.