Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Centenaire de l'Institut Pasteur-2496

Présentation générale

L'institut Pasteur a cent ans cette année. Cent ans d'efforts, de recherches et de succès liés à l'amélioration de la santé publique, essentiellement dans le domaine des maladies infectieuses.
Reconnu d'utilité publique par décret du Conseil d'Etat du 4 juin 1887, l'Institut Pasteur a été créé peu de temps après la première vaccination contre la rage, dont le succès fut extraordinaire.
Lorsque, en juillet 1885, trois personnes se présentent dans le laboratoire de Louis Pasteur, rue d'Ulm, l'une d'entre elles est un jeune garçon, Joseph Meister, mordu par un chien enragé. La gravité de son état laisse peu d'espoir sur ses chances de guérison. Seule une vaccination antirabique peut le sauver: Pasteur s'y emploie pour la première fois sur l'homme et réussit ainsi à le sauver.
Rapidement, le besoin de créer un établissement vaccinal contre la rage se fait sentir. Une souscription publique, ouverte en France et à l'étranger, va susciter un immense élan de générosité qui aboutira à l'édification de l'Institut Pasteur, inauguré Ie14 novembre 1888 par Sadi Carnot, président de la République
Au fil des ans, l'Institut Pasteur deviendra l'un des premiers centres internationaux de recherche en biologie. Huit prix Nobel ont été décernés à des Pasteuriens et les recherches menées ont contribué à vaincre de nombreux fléaux. Ainsi celles de Yersin et Simond sur la prophylaxie contre la peste, ou encore celles de Charles Nicolle sur le typhus, qui lui valurent le prix Nobel de médecine, ou les travaux sur la diphtérie menés par Roux, Martin, Chaillou et, plus tard, par Ramon, qui permirent de rayer de la carte cette maladie qui tuait, chaque année, des dizaines de milliers d'enfants. C'est à l'Institut Pasteur qu'est née l'immunologie, que s'est développée la biologie moléculaire, qu'ont été découverts les sulfamides et qu'a été isolé en 1983 le virus du sida.
Aujourd'hui, l'Institut Pasteur poursuit son combat contre les maladies infectieuses. De la rage au cancer, de l'hépatite au sida, dès qu'un fléau menace la santé de l'homme, les Pasteuriens montent en première ligne.
Les cinq laboratoires que compte l'Institut Pasteur à l'origine se sont multipliés. De plus, quatre-vingts unités de recherche sont regroupées en neuf départements sur le campus. Plus de deux mille personnes y travaillent, dont huit cents chercheurs permanents et quatre cents stagiaires venus du monde entier.
Depuis sa création, l'Institut Pasteur n'a cessé de s'ouvrir vers l'étranger. Dès 1891, Albert Calmette, à la demande de Pasteur, créait un laboratoire à Saigon, qui fut le premier Institut Pasteur d'outre-mer. Aujourd'hui, une vingtaine d'Instituts portent le nom de Pasteur sur les cinq continents. L'Institut Pasteur de Paris assure avec eux des liens scientifiques et humains. Il coopère aussi avec les plus grands laboratoires de recherche étrangers car l'échange permanent est essentiel au dynamisme de la recherche.
L'Institut Pasteur reste résolument tourné vers l'avenir. C'est dans ses laboratoires que s'élabore aujourd'hui une partie de ce que seront notre santé et notre vie demain.

Titre Centenaire de l'Institut Pasteur
N° Yvert et Tellier 2496
Pays émetteur France
Lieux Premier Jour Paris

Date Premier Jour 03/10/1987
Date de vente générale 05/10/1987
Date de retrait 15/01/1988

Création

Auteur Michaux, Yvette

Graveur Pheulpin, Jean-Paul

Mise en page N.C.
Droits de reproduction N.C.
Mode d'impression Taille-douce
Particularité N.C.

Caractéristiques

Format Portrait
Type de support Papier gommé
Hauteur Timbre 40 mm
Largeur Timbre 20 mm
Présentation N.C.
Hauteur de l'ensemble N.C.
Largeur de l'ensemble N.C.
Valeur faciale 2.2 NFR
Prix N.C.
Surtaxe N.C.
Bénéficiaire de la surtaxe N.C.
Destination N.C.
Tirage 14 197 436

Thématiques

Thèmes Personnage célèbre
Architecture
Sous-thèmes Personne morale
Musée
Série N.C.
Personnes Institut Pasteur

Lieux Paris

Région Ile-de-France

Evènement N.C.
Reconnaissance N.C.