Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

5 excellentes raisons de partir à la cueillette des champignons

Mise à jour le 6 octobre 2020
Imprimer l'article Envoyer par email

On imagine déjà la délicieuse fricassée que l’on dégustera en rentrant. Mais aller aux champignons, c’est bien plus qu’un plaisir du palais… Démonstration.

Les champignons et le plaisir de la transmission

La cueillette des champignons, c’est en plus du partage du repas, le partage des connaissances. Connaissances des coins à champignons qui se transmettent d’initié en initié, identification des champignons comestibles ou toxiques… Emmener les plus jeunes aux champignons, c’est toute une tradition et un savoir à confier comme le fait d’emporter un panier en osier plutôt qu’un sac pour ne pas les abîmer, un couteau pour les couper au pied et ne pas déraciner le mycélium.

Les champignons, une bonne occasion de s’aérer

Admirer les teintes brunes, rouges, rousses et ors des feuilles mortes, profiter des dernières journées ensoleillées… la cueillette des champignons est l’occasion de profiter des bienfaits d’une activité physique en pleine nature, seul ou à plusieurs. Le corps et l’esprit lui disent merci !

Les champignons, niveau expert

Vous trouvez des champignons que vous ne connaissez pas ? Encore une occasion de se cultiver ! Grâce à des guides pratiques et aux applis dédiées, vous pouvez tenter d’en savoir plus et déterminer s’ils sont comestibles ou non. Dans le doute, ne les cueillez pas – ne les détruisez pas non plus, ils participent à l’équilibre global de la forêt. Vous pouvez aussi les apporter en pharmacie ou contacter une association mycologique. Par précaution, ne les mélangez pas aux autres.

Les champignons, nos alliés santé

Riches en protéines et en minéraux, les champignons nous offrent également un délicieux cocktail de vitamines dans l’assiette, en particulier celles du groupe B, qui ont la particularité de booster notre système immunitaire. C’est de saison, non ?

Une cueillette qui fait recettes

Poêlés, farcis, en gratin, en velouté ou en omelette, à la crème, à l’ail et au persil, au parmesan en risotto… il y aurait en France au moins cinquante espèces de champignons comestibles sans problème. De quoi varier les recettes et les plaisirs gustatifs.