Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Grands-parents et familles à l’épreuve de la crise sanitaire

Mise à jour le 28 janvier 2021
Imprimer l'article Envoyer par email

Comment les familles réagissent à la crise sanitaire que nous traversons ? Quel est l’impact de la peur du coronavirus sur les relations familiales ? Et les grands-parents : comment vivent-ils cet éloignement de leurs proches et de leurs petits-enfants ? Les réponses à toutes ces questions et des conseils pour resserrer les liens au sein de votre famille dans cet article.

À lire dans cet article

  1. Les familles à l’épreuve de la crise sanitaire
  2. Grands-parents au chômage à cause du virus !
  3. Maintenir les relations familiales durant la crise

Les familles à l’épreuve de la crise

Le secrétariat d’État à l’enfance et aux familles a publié fin décembre 2020 les résultats d’une étude sur « Les familles à l’épreuve de la crise sanitaire ».

Une année 2020 vécue par les familles comme :

  • une période de doutes (67 %) ;
  • de tristesse (65 %) ;
  • de fatigue (62 %).

Pour autant, ces familles interrogées tirent un bilan plutôt positif de la période (60 %, et seulement 18 % estiment que la crise sanitaire et le confinement ont eu un impact négatif sur l’ambiance dans la famille). Pour eux, la crise a permis d’inventer de nouvelles manières de vivre en famille. Difficile de ne plus voir ses petits-enfants, ses parents âgés ou ses grands-parents depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Une pandémie qui a un impact sur le moral des Français et sur celui des personnes âgées.

Les mesures sanitaires, de port du masque et de distanciation sociale, notamment avec les plus âgés, occasionnent des débats, voire des conflits de famille. Si vous rencontrez des difficultés relationnelles, il existe des services de médiation familiale et d’écoute gratuits, notamment proposés par les Caisses d’allocations familiales (CAF), comme ici dans la Drôme. L’union des familles de France recense elle aussi des services de soutien aux aidants familiaux pendant la crise sanitaire.

Grands-parents « au chômage » à cause du virus

Près de 16 millions de grands-parents s’occupent régulièrement de leurs petits-enfants, aident leurs enfants matériellement et leur apporte leur soutien. Des grands-parents privés de leurs petits-enfants par la crise sanitaire, au « chômage technique » car ils ne peuvent plus jouer avec eux, ni les emmener à l’école.

Selon l’étude « Les familles à l’épreuve de la crise sanitaire » les grands-parents se sentent mis à l’écart, moins utiles et moins intégrés dans la vie de leurs petits-enfants. Pour les soutenir, l’association de l’École des grands-parents européens (EGPE) propose par exemple un numéro d’écoute « Allô grands-parents » pour répondre à toutes les questions que se posent vos parents sur leur rôle pendant cette crise de la Covid-19, leurs droits de grands-parents: 01 45 44 34 93.

Maintenir les relations familiales durant la crise

Quelles que soit les suites de la crise sanitaire, maintenir le lien avec vos parents âgés est essentiel. Les personnes âgées qui ont le mieux vécu les périodes de confinement sont celles qui ont pu en partie combler le manque de liens physiques, l’isolement et la solitude grâce aux nouvelles technologies.

Selon l’association Petits-frères des pauvres, plus de 4 millions des plus de 60 ans n’utilisent cependant jamais Internet. Vos parents sont concernés par cette fracture numérique ? Vous pouvez tenter de les initier en famille. Les bénéfices qu’ils peuvent en retirer (voir des photos ou des vidéos de vous, de leurs amis ou de leurs petits-enfants en direct sur leur téléphone ou leur ordinateur) peut les encourager à s’y mettre ! Et pour expliquer aux enfants pourquoi les liens avec leurs grands-parents sont moins fréquents, parler en famille de la peur du coronavirus, vous pouvez leur proposer des ouvrages dédiés aux enfants comme Coronavirus, quel minus !