Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Covid-19 et personnes âgées : quel impact sur leur moral ?

Mise à jour le 2 février 2021
Imprimer l'article Envoyer par email

Depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, les personnes âgées sont incitées à rester chez elles. La Covid-19 et les mesures de distanciation sociale ont un impact fort sur la santé mentale et sur le moral de nos aînés. Continuons de les protéger, mais sans les oublier !

À lire dans cet article

  1. Moral en berne pendant le confinement
  2. Impacts de la distanciation sociale sur les personnesâgées
  3. Accompagner son parent âgé en temps de crise

Moral en berne pendant le confinement

Dès les débuts de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, les personnes âgées ont été désignées comme personnes à risque et des mesures de distanciation sociales ont été instaurées pour les protéger. Une situation qui a plongé un grand nombre de personnes âgées dans une plus grande solitude, avec un impact sur leur moral.

Selon un rapport publié en juin 2020 par l’association Petits frères des pauvres :

  • 87 % des personnes âgées ont trouvé quelqu’un à qui se confier pendant le 1er confinement en mars, mais 720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille. Parmi elles, 650 000 n’ont trouvé personne à qui parler.
  • Pour 41 % des personnes âgées interrogées, le confinement a eu un impact négatif sur leur moral et leur santé morale et 31 % sur leur santé physique.
  • Une solitude et un moral en berne pour les personnes âgées pendant le confinement, accentués par la fracture digitale qui a isolé 4,1 millions de Français qui selon l’association Petits frères des pauvres «n’utilisent jamais internet, surtout les plus âgés et les plus modestes».

Impacts de la distanciation sociale sur les personnes âgées

D’autres études ont été menées, par l’Inserm, les Nations unies ou le gouvernement sur l’impact de la pandémie sur les Français, la santé et le moral des personnes âgées dans le monde. Certaines ont mieux vécu que d’autres cette crise sanitaire, ont fait preuve d’une belle capacité de résilience, notamment celles qui ont reçu le soutien de leurs proches, même à distance. D’autres événements ont joué dans la capacité des personnes âgées à prendre leur mal en patience, selon l’environnement (appartement ou maison), leur situation familiale (personnes vivant seules ou en couple), l’accès à internet, à l’information, le degré de compréhension des mesures prises.

De manière générale, la distanciation sociale a eu un fort impact sur la santé mentale des personnes âgées. Des personnes âgées isolées davantage victimes de maltraitances. Cette mise à l’écart forcée et la manière dont les medias ont aussi répété en boucle le message : personnes âgées égal personnes fragiles, vulnérables a aussi accentué le sentiment d’être mises à l’écart de la société, isolées et discriminées en raison de leur âge.

Accompagner son parent âgé pendant la crise

La crise sanitaire que nous traversons a un impact sur les relations familiales. Santé publique France donne des conseils pour prendre soin de sa santé mentale pendant l’épidémie comme rester en lien avec son entourage, ne pas écouter les informations toute la journée (anxiogène), organiser ses journées avec un emploi du temps, une routine, etc.

Le site donne aussi des numéros de téléphone à composer en cas de baisse de moral ou de sentiment de solitude ressentis par les personnes âgées comme Solitud'écoute (pour les plus de 50 ans): 08 00 47 47 88, tous les jours, de 15h à 20h (appel et service gratuits). Pour prendre soin de votre parent âgé pendant cette période si difficile, le plus important est de garder le contact. Vous pouvez aussi solliciter d’autres personnes, des réseaux d’entraide, faire appel à des services à domicile. Et les aidants doivent garder à l’esprit les bons conseils à appliquer pour protéger nos aînés en ces temps de pandémie.