Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Vieillir chez soi : un défi à relever !

Vieillir chez soi :
un défi à relever !

Le cap de la retraite

Le cap de la retraite peut s’avérer être un changement radical de  mode de vie, c’est faire face à un changement de rythme et parfois au sentiment d’ennui. Pour y remédier l’idéal est se de forger un nouveau mode de vie adapté. Mais la retraite peut être aussi l’occasion de se faire plaisir,  en commençant par pratiquer des activités culturelles dont on a toujours rêvé sans en avoir le temps. C’est aussi  prendre soin de son corps avec la pratique d’activités physiques adaptées en s’inscrivent à des cours qui nous plaisent (cours de yoga ou de gym par exemple). La retraite permet aussi de découvrir le monde en organisant les voyages dont on a toujours rêvé ! Une autre activité pour occuper son temps tout en aider les autres est de s’inscrire comme bénévole dans une structure associative comme 36% des plus de 65 ans*.

La retraite c’est aussi préparer le temps d’après, avec 83 % des français qui souhaitent vieillir à leur domicile** cela relève d’un vrai défi. L’avancée de l’âge peut provoquer des difficultés dans la vie quotidienne. C’est pour cela que vieillir chez soi demande d’adapter sa maison et son quotidien.

Pour bien vieillir chez soi il est important parfois d’être accompagné et conseillé. C’est pour cela que La Poste en partenariat avec Pleine vie, l’expert dans le domaine, vous propose le guide du bien du bien vieillir chez soi.

Ce guide vous permettra de mieux anticiper et de vivre pleinement votre retraite ou celle de vos proches.  Avec des conseils d’experts, une foule d’infos pratiques et d’adresses utiles.

Vous y trouverez tous les conseils et outils pratique pour :

  • Etre actif : Une des clés du bien vieillir  est d’avoir une vie bien remplie !  La longévité offre désormais  la possibilité de réaliser tous ses rêves : apprendre à jouer du piano, donner enfin un peu de son temps au monde associatif, devenir champion de triathlon, partir  au loin, s’intéresser aux nouveaux outils technologiques. Et tout ceci avec un seul mot d’ordre : se faire plaisir
  • Etre bien chez soi : Pour faire de son « chez soi » un atout pour bien vieillir, il s’agit de bien aménager et d’entretenir son logement en s’aidant des financements disponibles  et en envisageant les scenarii de long terme. Un déménagement peut également s’envisager, que ce soit par goût de marquer le changement… ou par nécessité.  C’est l’occasion d’envisager toutes les possibilités : ville ou campagne ? Appartement ou maison ? Ces pages vous aideront  à peser les avantages et les inconvénients  des différents lieux et types de domicile.
  • Etre sécurisé financièrement : Héritage, départ en retraite,  autonomie des enfants : en avançant en âge, les revenus comme les dépenses changent ! our éviter les soucis financiers à moyen comme à long terme, il est important de passer un peu de temps pour évaluer plus justement ses nouveaux besoins, rechercher d’éventuelles ressources supplémentaires, organiser son budget et aussi envisager tous les scenarii de gestion et de transmission du patrimoine. Un travail pas forcément très aisé mais pour lequel on peut heureusement être conseillé !
  • Etre en bonne santé : À  tous les âges, la santé est le bien  le plus précieux et le plus fragile : elle doit donc être protégée.  La première étape consiste à entretenir  sa capitale santé en s’engageant dans une démarche préventive basée sur une nutrition variée et des habitudes de vie saines. La deuxième étape est de s’assurer d’être bien accompagné en choisissant  un bon médecin traitant et une complémentaire santé adaptée.

 

Télécharger le guide pratique en cliquant ici

* Etude France Bénévolat-IFOP-Crédit Mutuel de 2013
**Enquête domicile & citoyen FEPEM/CSAmai 2016