Accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Vous êtes ici :

Barre d'outils

Bannière

Changer d’opérateur mobile, comment s’y prendre ?

Avec la guerre des prix qui fait rage entre opérateurs de téléphonie mobile, on peut être tenté d’aller voir ailleurs pour bénéficier de meilleurs tarifs. Toutefois, le changement d’opérateur demande parfois du temps et nécessite un certain nombre de démarches. Tout ce qu’il faut savoir en un coup d’œil pour changer d’offre sans se compliquer la vie, c’est ici !

Les bons gestes à adopter

Img 1 : Changez au bon moment

Changez au bon moment

Faites attention à la date de fin de votre engagement ! En effet, si vous vous êtes engagé avec votre opérateur pour une certaine durée (12 ou 24 mois en général), celui-ci vous demandera de verser une indemnité lorsque vous voudrez résilier votre contrat. Vous devrez ainsi régler toutes les mensualités jusqu’au terme dans le cas d’un forfait de 12 mois, et de même pour un forfait de 24 mois si vous résiliez au cours de la première année. Dans ce dernier cas, et si vous résiliez durant la seconde année, l’indemnité de résiliation s’élève à un quart des mensualités restantes.
Et pour connaître le terme de votre engagement, rien de plus simple, il vous suffit de consulter votre dernière facture.

Gardez votre numéro

Vous voulez garder votre numéro actuel ? Votre nouvel opérateur se charge du « portage » de votre numéro, sur indication de votre Relevé d’Identité Opérateur (RIO). Celui-ci est récupérable auprès de votre ancien opérateur sur demande, en contactant le service client. Vous pouvez aussi joindre, gratuitement, un numéro dédié et commun à tous les opérateurs pour obtenir cette information : le 3179.

Img 2 : Gardez votre numéro
Img 3 : Conserver son téléphone portable ou non ?

Conserver son téléphone portable ou non ?

Dans le cas où vous souhaiteriez garder votre portable, il vous faudra certainement déverrouiller celui-ci avant de changer d’opérateur (la plupart des téléphones, même achetés seuls, sont verrouillés). Vous devrez alors en formuler la demande auprès de votre ancien opérateur, qui vous indiquera un code de « désimlockage » et la marche à suivre. Communiquez ensuite votre code RIO (cf. étape précédente) à votre nouvel opérateur, ainsi qu’un RIB et une copie de votre pièce d’identité, il se chargera du reste !

img 4 : Ce que dit la loi

Ce que dit la loi

La loi Châtel du 3 janvier 2008 a introduit un certain nombre de dispositions relatives à la protection des consommateurs vis-à-vis de leurs opérateurs de téléphonie mobile. Elle prévoit notamment que ceux-ci ne peuvent plus proposer de durée d’engagement supérieure à 24 mois, ainsi qu’un préavis de résiliation de 10 jours.