Newsletter

Un jeudi sur deux,
l'essentiel des
stratégies relationnelles
décryptées par /le hub
de La Poste !

> S’incrire à la newsletter

Lu pour vous

  • Taille du texte
    Zoom - Zoom +
  • Imprimer la page
  • Envoyer par e-mail

Lego teste ses directeurs sur les médias sociaux

13 février 2013

Beaucoup d’entreprises ont compris l’importance des réseaux sociaux pour leur business, mais rares sont celles qui, comme Lego, forment leurs managers en conséquence. La société danoise a en effet créé à l’intention de ses dirigeants un séminaire dédié aux réseaux sociaux, à la fin duquel ils doivent passer un examen théorique et pratique.

S’exprimant lors de la conférence Social Brands Event 2013 le 7 février dernier, Lars Silberbauer, responsable de la stratégie Social Media de Lego, explique que le point culminant du séminaire consiste à publier un post sur la page Facebook de Lego, forte de quatre millions de fans. « On peut sentir la nervosité des managers quand il s’agit de communiquer directement avec le client, mais quand ils reçoivent 500 likes en retour, ils comprennent alors vraiment ce que sont les réseaux sociaux ! »

Au-delà des likes, Silberbauer souligne la valeur des médias sociaux pour Lego : « Nous disposons de quatre façons de créer de la valeur à travers l’engagement : augmenter les ventes, conduire un marketing plus efficace, construire des affinités avec notre marque et la protéger via les réseaux sociaux. »

Selon Silberbauer, il ne s’agit pas tant de créer du contenu mais plutôt une vraie connexion. Et pas n’importe comment, comme il le rappelait récemment au Journal du Net : « Nous nous appuyons sur les spécificités de chaque réseau social. L’enjeu n’est pas d’être présent partout en dupliquant les contenus sur chacune des plateformes. Au contraire, il s’agit d’adapter notre communication au canal : Pinterest sera plus propice au partage de l’ADN visuel de la marque alors que Twitter, outil conversationnel par excellence, doit nous servir à échanger avec notre communauté ; Facebook nous permet de son côté de booster l’engagement de notre communauté et de mettre l’accent sur le storytelling. »

En savoir plus :
- Marketing Magazine