Sommaire

Newsletter

Un jeudi sur deux,
l'essentiel des
stratégies relationnelles
décryptées par /le hub
de La Poste !

> S’incrire à la newsletter

Tendances

  • Taille du texte
    Zoom - Zoom +
  • Imprimer la page
  • Envoyer par e-mail

La synthèse de l’étude

31 octobre 2008

A l’occasion de l’édition 2008 du Salon de la VAD en octobre dernier, le groupe La Poste a présenté les premiers résultats de l’étude TNS Sofres 2008 ’Les Français et le courrier publicitaire’.

Le courrier publicitaire s’impose face aux autres médias

- Pour 49 % des Français, le courrier est le média le plus apprécié des médias du MD, contre 13 % pour les e-mails, 11 % pour les SMS et MMS et 2 % pour les appels.
- Cet attachement au courrier est étroitement lié à ses attributs. En effet, 81 % des Français préfèrent recevoir les communications publicitaires en format papier plutôt qu’en support numérique.

Le courrier : un plaisir exclusif

- 82 % des Français considèrent qu’aller chercher leur courrier est un moment agréable Plus de 9 Français sur 10 ouvrent leurs boîtes aux lettres tous les jours et 86 % lisent leur courrier le jour même où ils le reçoivent (dont 41 % juste après le passage du facteur).
- D’autre part, 54 % des Français se consacrent exclusivement à la lecture de leur courrier, sans contact avec un autre média, vs. 44 % pour la télévision, 40 % pour la presse, 37 % pour l’e-mail, 36 % pour internet et 12 % pour la radio.
- Malgré une pression publicitaire constante, le courrier publicitaire reste plebiscité par les Français qui apprécient son caractère non intrusif. Ils sont 87 %* à apprécier de pouvoir en prendre connaissance quand ils le souhaitent.

Le courrier publicitaire est lu, relu et conservé

- Le courrier publicitaire adressé ainsi que les imprimés sans nom ni adresse sont respectivement lus par 96 % et 92 % des destinataires, ce qui témoigne de l’impact du courrier publicitaire, adressé ou non.
- Le courrier publicitaire est fortement apprécié et de ce fait très souvent conservé : 73 % des Français conservent leur courrier publicitaire adressé et 87 % des Français déclarent conserver au moins un type d’imprimé publicitaire sans nom ni adresse (journaux gratuits, prospectus, catalogues, échantillons, bons de réduction…).
- Enfin, 67 % des personnes interrogées font circuler le courrier publicitaire qui leur est adressé au sein de leur foyer, ce qui en fait un support de communication privilégié pour les entreprises

Le courrier publicitaire est incontournable dans le mix média…

- Le courrier est un déclencheur d’achat : 81 % des interviewés se sont déjà déplacés en magasin suite à la réception d’un courrier publicitaire et 75 % des interviewés ont déclaré avoir effectué un achat suite à leur réception.
- Les courriers publicitaires adressés ou non adressés suscitent davantage d’intérêt lorsqu’ils offrent un bénéfice direct et immédiat pour le lecteur (promotions, réductions, catalogues, échantillons,…) ; 85 % des consommateurs sont ainsi davantage sensibles au courrier publicitaire adressé lorsqu’il comporte une offre de réduction de prix ; 83 % utilisent les bons de réduction joints aux imprimés publicitaires non adressés ; enfin, 81 % déclarent que les échantillons qui y sont joints, les incitent à l’achat.
- Le courrier est générateur de trafic sur internet : 41 % des Français se sont déjà rendus sur le site internet de l’annonceur suite à la réception d’un courrier publicitaire adressé.

* ce chiffre concerne le courrier publicitaire adressé

Et le courrier publicitaire au Royaume-Uni ?

- Selon la dernière Business Customer Survey de Postcomm, 49 % des entreprises britanniques estiment que le courrier fait partie de leur cœur de métier et 31 % le considèrent comme crucial dans la communication avec leurs clients.
Source : communiqué Postcomm du 02/10/2008

- Selon une enquête conduite par Royal Mail, 58 % des personnes interrogées déclarent être davantage susceptibles de cliquer sur le lien d’une enseigne qui leur aura auparavant envoyé un courrier.
- 49 % estiment par ailleurs que les brochures et les catalogues contribuent à rendre « plus réelles » les enseignes qui font de la publicité télévisée.
- 43 % considèrent en outre que le courrier permet de clarifier l’information diffusée sur le petit écran. A l’inverse, 57 % pensent que la publicité télévisée ne suffit pas pour pousser à l’achat.
- 28 % des personnes interrogées se sentent valorisées par une marque qui les contacte par courrier contre seulement 9 % de celles qui ont vu une publicité télévisée.
- Le courrier publicitaire a incité 28 % des personnes interrogées à contacter une enseigne alors qu’elles ne sont que 14 % à l’avoir fait suite à une publicité télévisée.
- Deux tiers d’entre elles se servent des courriers reçus pour se renseigner avant d’effectuer un achat en ligne.
Source : communiqué Royal Mail du 17/10/2008