Le Groupe

Soucieuse d’optimiser la gestion de sa flotte de véhicules et de diminuer son empreinte carbone, la communauté d’agglomération de Roissy Pays-de-France mise sur le VAE (vélo à assistance électrique). Une vingtaine de vélos seront ainsi mis à disposition des agents pour leurs déplacements intersites dès le printemps prochain. Une expérimentation pour laquelle elle a choisi de s’appuyer sur la solution Bemobi de La Poste.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article
roissy pays de france

« Ce projet s’intègre dans notre réflexion gestion de parc de véhicules, explique Roger Levecque, directeur du Développement durable de la communauté d’agglomération. Nous souhaitons diminuer notre empreinte carbone et le vélo à assistance électrique est une solution parfaitement envisageable, notamment pour les déplacements entre certains de nos sites, distants d’à peine quelques kilomètres. Outre les indéniables économies budgétaires, cette solution est aussi bénéfique pour la santé des agents. L’expertise de La Poste en matière de gestion de flottes de véhicules est incontestable, et la présentation de l’offre Bemobi a achevé de nous convaincre. »

Pour tester cette idée auprès des agents, deux journées d’animation ont été organisées en octobre dernier, pendant lesquelles ils pouvaient essayer un vélo à assistance électrique. « Nous avons eu une soixantaine de participants et, parmi eux, quelques élus, raconte Roger Levecque. Tout le monde a été convaincu, et certains agents ont même demandé à utiliser les vélos pour rentrer chez eux. Cela témoigne de l’appétence des agents pour cette solution. Le sujet mérite donc réflexion. »

Devant le succès de l’opération, une expérimentation VAE sera lancée dès le printemps prochain. Cette étape interviendra après étude de cyclabilité de Bemobi consistant à mesurer le potentiel de report modal vers le vélo pour les trajets domicile-travail des agents, et identifier les trajets les plus sécurisés pour les déplacements intersites. Pendant une année, une vingtaine de vélos seront déployés sur les quatre sites de l’intercommunalité à Roissy, Villiers-le-Bel, Sarcelles et Louvres, où des bornes de recharge seront également installées. « Et si l’expérience s’avère positive en interne, nous envisageons de la proposer aux communes voire d’intégrer d’autres pistes de réflexion (gestion de leur flotte de véhicules, auto-partage, co-voiturage…). »

velo a assistance electrique