Le Groupe

Il existe 23 000 000 d’adresses postales en France. Un chiffre qui n’est pas anodin, surtout si l’on considère que celles-ci évoluent sans cesse. Déménagements, changement de noms, départs… tous ces éléments ont un impact direct sur les adresses : elles les rendent vite obsolètes. Pour y remédier, une mise à jour régulière de vos data s’impose.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

Nous avons souvent tendance à l’oublier, mais les data relatives à l’adressage sont des données vivantes. Elles ne peuvent pas être valides à long terme et perdent de leur valeur au fil du temps. Cet enjeu est intrinsèquement lié à la vie des habitants et des entreprises. Les foyers français bougent. On estime que 11 %(1) de la population déménage chaque année et on comptabilise plus de 15  000 déménagements vers l’étranger(2).

mise à jour base d'adresses clients

La vie de nos régions et de nos communes a aussi un impact sur la validité des adresses. En moyenne, chaque année, 9 % des voies subissent des modifications. Ces dernières années, les changements liés à la réforme territoriale ont également eu des répercussions. À titre d’exemple, on estime que 1 845 communes ont fusionné en 540 communes nouvelles(3).

Conséquence directe de ces différents phénomènes : un fichier perd en moyenne 7 % de ses adresses chaque année(3). Quand on investit dans une campagne à destination de ses clients ou de ses prospects, 7 % de points de contacts perdus, c’est un véritable manque à gagner.

Impact financier et répercussions sur l’image de votre entreprise

Les conséquences sont bien sûr financières. On estime en effet qu’un seul mailing mal adressé représente une perte d’une valeur moyenne de 1 € en fabrication et en affranchissement. Mais il y a également une réelle incidence sur l’image de la société. Un mauvais adressage ou la réception de mailings en doublon auront un impact immédiatement négatif. Ils donneront le sentiment au prospect que l’entreprise gaspille ses ressources, ou qu’elle connaît mal sa cible.

 

1. Source : Service National de l’Adresse
2. Source : Etat des lieux 2017 - Service National de l’Adresse
3. La Poste