Le Groupe

Parce qu’il entre chaque jour dans 25 millions de foyers, le courrier publicitaire est ancré dans notre quotidien. 99% des Français disposent d’une boîte aux lettres et 82% la relèvent tous les jours. Le média courrier n’a pas fini de vous surprendre. Découvrez cinq bonnes raisons de l’adopter.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

1 - Un média qui augmente le pouvoir d’achat

Curiosité, plaisir ou satisfaction, le média courrier génère des émotions positives. Porteurs de promotions, de bons plans et d’informations, les imprimés publicitaires permettent de comparer les offres et d’être à l’affût des bonnes affaires. Ils favorisent le pouvoir d’achat des Français et constituent un véritable levier drive-to store et drive-to-web pour les commerçants.

2- Un média qui favorise la proximité

Les courriers publicitaires permettent aux commerçants et aux artisans locaux de se faire connaître. Grâce au ciblage, ils peuvent s’adresser aux publics les plus réceptifs à leurs offres. Ils constituent donc une alternative efficace aux spots TV et radio, souvent peu accessibles pour les TPE et PME.

3- Un média au service de l’activité économique

Parce qu’ils créent des opportunités et révèlent des savoir-faire, les imprimés publicitaires participent au dynamisme de l’économie par la création d’emplois et l’animation de la vie locale. Fabrication, conception graphique, impression, diffusion, tri ou recyclage… ce sont des milliers d’emplois directs qui participent quotidiennement au développement des territoires.

4- Un média responsable

Papiers issus de forêts gérées durablement labellisées FSC ou PEFC, encres végétales, ciblage, recyclage… le courrier publicitaire est un support écologique, surtout si les marques et les enseignes misent sur l’éco-conception.

5- Un média non intrusif

Le média courrier est un média choisi. 92 % des Français lisent au moins un courrier chaque semaine. Preuve de leur attachement aux courriers publicitaires, il y a près de deux fois plus d’Ad-Blocker sur les navigateurs Internet que de Stop-Pub sur les boîtes aux lettres. En tant qu’entreprise engagée, Mediapost, filiale du Groupe La Poste évalue régulièrement les potentiels de distribution en décomptant les boîtes aux lettres apposées d’un Stop-Pub et forme ses distributeurs au respect de cette démarche.