Le Groupe

Dans le cadre de la transformation numérique de l’enseignement, le ministère de l’Education nationale a lancé un appel à projet pour aider les collectivités qui souhaitent s’équiper. Objectif : soutenir la généralisation du numérique éducatif pour l’ensemble des écoles élémentaires, et tout particulièrement celles qui ne sont pas encore pourvues des équipements et des réseaux informatiques de base. Date limite des candidatures : le 31 mars 2021.

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

La transformation numérique est un défi majeur pour l’école, les familles, les collectivités et les territoires. Un phénomène d’ailleurs amplifié avec la crise sanitaire et le premier confinement qui ont mis en exergue de nombreuses disparités et inégalités quant à l’accès aux outils numériques. Il s’agit donc de réduire cette fracture numérique qui creuse les inégalités entre les élèves. Parmi les enjeux figure aussi la lutte contre le décrochage scolaire, avec une nécessité de renforcer la relation entre les familles et l’école.

C’est pour répondre à tous ces enjeux que le ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports a lancé un appel à projet dédié aux écoles élémentaires (hors maternelles). Objectif ? Encourager les établissements à se doter d’un socle numérique de base, au moyen d’une subvention couvrant jusqu’à 50 et 70% des dépenses selon la nature de celles-ci et le montant engagé par la collectivité.

Sont éligibles les communes, les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) ayant compétence en matière d’éducation et les Regroupements Pédagogiques Intercommunaux (RPI).

L’appel à projets comporte deux volets complémentaires et indissociables : un volet Equipements (classes mobiles, vidéoprojecteurs et PC), et un volet Services & Ressources numériques (logiciel de vie scolaire).

Une offre globale pour maximiser ses chances

Afin de permettre aux collectivités de profiter de cette opportunité et de bénéficier des subventions associées, La Poste a élaboré une offre spécifique combinant d’une part, une solution de classe mobile, SQOOL; et d’autre part, un logiciel de suivi scolaire, PRONOTE Primaire.

La Classe Mobile SQOOL, une solution numérique éducative qui a fait ses preuves

En réponse au volet Equipements de l’appel à projet : la solution de « classe mobile » de La Poste associe l’équipement numérique et les outils pédagogiques SQOOL à ses services (aide à la prise en main, support SAV…). SQOOL a été développée par le constructeur français Unowhy, et distribuée par La Poste depuis 2015, dans le cadre d’un partenariat entre les deux entités. Cette solution de Classe Mobile comprend, d’une part, des tablettes mobiles pour les élèves, et d’autre part, des PC portables pour les enseignants. Ces équipements sont associés à une suite logicielle donnant accès à des ressources pédagogiques variées. Les directeurs d’établissement sont quant à eux également pourvus de PC portables dotés d’un logiciel de gestion et d’administration du parc numérique. Une solution qui a été déployée partout en France, et a montré sa grande efficacité.

Le logiciel PRONOTE : pour une continuité pédagogique assurée

En réponse au volet Services & Ressources numériques, La Poste propose l’intégration au sein de son offre d’une nouveauté : le logiciel Pronote Primaire, proposé par Docaposte, filiale de la branche numérique de La Poste. PRONOTE Primaire a été développé par Index Éducation, filiale de Docaposte depuis décembre 2020, avec l'appui de la Banque des Territoires de la Caisse des Dépôts et Consignations.
Véritable système d’information, cette plateforme d’échanges adaptée aux écoles élémentaires est destinée aussi bien aux élèves, qu’aux parents et à l’équipe éducative. Ses fonctionnalités répondent aux différents besoins en termes de pédagogie et de communication : emplois du temps, devoirs, vie scolaire, messagerie… Accessibles aux communes et à l’inspection académique, les données sont hébergées en France et sont bien sûr sécurisées.

Pour plus d’informations, un numéro vert, le 36 34, est à votre disposition.

Un appel à projet, des subventions jusqu’à 70%

Grâce à l’effort financier de l’Etat, les collectivités bénéficient d’un reste à charge réduit :

  • Pour les équipements : de 50 à 70% subventionnés selon la dépense engagée, jusqu’à 3 500 euros par classe.
  • Pour les ressources numériques : 50% subventionnés, dans la limite de 20 euros par élève sur 2 ans.