Le Groupe

Les Français ont priorisé ces derniers mois leur intérieur : nouvelle décoration, travaux d’aménagement etc. L’objectif : s’y sentir mieux en créant un cocon rassurant mais aussi faciliter la cohabitation des temps personnels, familiaux et professionnels. Quelles ont été les principales tendances ?

  • Partager dans Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin
  • Copier l'adresse de l'article

Le 17 mars 2020, les Français entraient dans un premier confinement, les amenant à s’adapter à un nouveau quotidien, radicalement différent pour beaucoup de ce qui était vécu auparavant : mise en place du télétravail, école à la maison pour les parents. Concernant leur domicile, les premières préoccupations ont donc été assez fonctionnelles, pour ensuite laisser place à un enjeu de bien-être chez soi. Comment notre lieu de vie a-t-il donc évolué ces derniers mois ?

Rencontre avec Adrien Boyer, Country Manager France & Southern Europe Pinterest.

Quels ont été en 2020 les premiers aménagements des Français effectués chez eux ?

Adrien Boyer : Les Français se sont rapidement mis à chercher des solutions à leur nouveau quotidien, à savoir notamment comment s’occuper des enfants toute la journée, en trouvant des idées d’activités et de recettes. L’enjeu a aussi été de transformer certains espaces en « double fonction pro/perso » (+150 % de recherches pour une « bibliothèque pour séparer des pièces » et deux fois plus de recherches sur des idées de bureau au milieu d’un dressing) tout en désencombrant l’habitat pour créer un style épuré qui n’ajoute pas à la charge mentale (deux fois plus de recherches aussi sur les « portes de placard coulissantes »).

Le mobilier de jardin a connu une croissance de 4,2 % en 2020, n’est-ce pas aussi le signe que les Français ont souhaité se réapproprier leur extérieur ?

A.B : Tout à fait, Pinterest a par exemple constaté une hausse de 50 % des recherches pour « Cuisine d’été extérieure ». Pour celles et ceux qui ne disposent pas d’un jardin, les recherches se sont également orientées vers une « cuisine ouverte sur salon » (7 fois plus de recherches) tout comme « cuisine ouverte avec îlot central » (+85 % de recherches). Preuve du besoin de recréer de l’espace et une liberté de mouvement, même chez soi, et que le domicile doit pouvoir s’adapter à différents moments de vie : jeux et repas en famille, télétravail, moment de lecture seul(e) etc.

Le domicile est ainsi devenu un « lieu refuge » face au sentiment d’insécurité extérieure : comment cela s'est-il traduit dans les tendances de décoration ?

A.B : L’habitat est plus que jamais pensé comme un cocon. Preuve en est, la tendance émergente du style « Japandi » qui mixe le design japonais à l’esthétisme scandinave pour une décoration d’intérieure épurée, zen et aux couleurs neutres (+100 % de recherches sur « Japandi », + 115% pour « cuisine minimaliste moderne » et 3 fois plus de recherches pour « palette de couleurs neutres tons terreux »).

Pour autant, chez la Gen Z, ne serait-ce pas l’envie de couleurs et de peps qui prédomine ?

A.B : De façon globale, on constate de plus en plus une envie de scénariser chaque pièce pour lui conférer une ambiance, une atmosphère, une émotion singulière. Il est vrai que chez la Gen Z et les Millennials, les deux segments d'audience qui enregistrent la plus forte croissance sur la plateforme parmi les nouveaux utilisateurs, l’envie de couleur se démarque : une salle de bain couleur pêche pour la Gen Z, des couleurs vives dans le salon. La vaisselle aussi se pare de couleurs, tandis que les néons s’invitent dans les chambres pour un éclairage vif et coloré.

Qu’en est-il alors du mouvement écoresponsable ?

A.B : Faire du neuf avec du vieux pour réinventer son intérieur n’est pas nouveau car il répond à des enjeux à la fois écologiques mais aussi de faire par soi-même avec la tendance du DIY qui était déjà très présente avant la crise sanitaire. Mais, avec les multiples restrictions de sortie et de déplacement, les Français ont eu plus de temps pour s’adonner à cette pratique, d’où une hausse des recherches par exemple sur le « relooking des armoires » (+75 %) ou comment « donner une nouvelle vie à un meuble vintage » (+90 %). La tendance à l’upcycling est donc, plus que jamais, d’actualité.

Avez-vous constaté des changements quant aux sources d’influence pour choisir un meuble ou un objet de décoration ?

A.B : 97 % des recherches les plus fréquentes sur Pinterest ne comportent pas de nom de marque spécifique. Ainsi, les utilisateurs sont ouverts à découvrir de nouvelles marques et créateurs. Les marques, à l’instar de Leroy Merlin, partagent des idées comme : « Un bureau parfait pour les petits ». Les influenceurs déco, mais aussi les experts métiers sont également des sources d’inspiration fréquemment consultées. On peut par exemple citer le compte de FrenchyFancy, celui de Muriel, architecte d’intérieur @Decocrush ou encore du média Côté Maison.

La plateforme d’inspiration Pinterest a-t-elle donc joué un nouveau rôle dans le parcours d’achat ?

A.B : Pinterest a toujours été fait pour le shopping. Notre vision : chaque fois que vous voyez un produit que vous aimez sur Pinterest, vous devriez pouvoir l'acheter, ou acheter un produit équivalent qui correspond à votre goût. Chaque Épingle peut être le point de départ d’un achat et faciliter le passage à l’action.
L’accélération de la transformation digitale des habitudes de consommation n’est plus à prouver : l’e-commerce en France représente 13,4 % du commerce de détail (vs 9,8 % en 2019 selon la FEVAD). Fort de cet essor, Pinterest confirme son rôle d’influence pour apporter à chacun l’inspiration de créer la vie qui lui plaît : 89 % des utilisateurs utilisent la plateforme sociale pour s'inspirer avant un achat récent.
Pour les marques et enseignes, l’identification des tendances émergentes sert de point de départ à la mise en place d’une campagne sur la plateforme pour optimiser la conversion et développer la notoriété. Ainsi, quand les annonceurs ajoutent les Shopping Ads à leur mix média, ils génèrent trois fois plus de conversions et de ventes, et deux fois plus de retour positif sur leur investissement publicitaire (ROAS).

La fin du confinement est-elle permissive de se reprojeter dans un temps plus long ?

A.B : En effet, l’année dernière, les réflexions à court terme ont prédominé, mais les utilisateurs ont continué à se projeter notamment dans les Fêtes de Noël préparées plus tôt que jamais, comme une bouffée d'oxygène féerique face à un quotidien morose. Aujourd’hui les recherches concernant les vacances, les mariages, les anniversaires sont de nouveau d’actualité, preuve que les Français, et notamment les jeunes, ont bien l'intention de profiter au maximum de cette liberté retrouvée. Les tendances futures porteront donc encore sûrement sur des envies de décloisonner les espaces à l’intérieur de chez soi et à l’hybridation des pièces pour qu’elles puissent accueillir différents moments de vie, à l’instar des salons modulables pour répondre au besoin de place dans les petits espaces.
Ainsi l’habitat se décloisonne - entre indoor et outdoor - tout comme les sources d’inspiration deviennent protéiformes : vitrine d’un magasin, photos partagées d’un influenceur, décoration d’un hôtel ou encore catalogues et magazines spécialisés en complément des recherches digitales qui ont de plus en plus un rôle aspirationnel, portant du rêve et qui peuvent aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificielle, être personnalisés pour optimiser les chances de capter l’attention et de toucher sa cible via l’émotion.


Chiffres clés Pinterest :

  • Monde : plus de 475 millions d’utilisateurs mensuels par mois (+100 millions en 2020). Des records d’engagement en 2020 avec des recherches en hausse de +60 % vs 2019 et +40 % pour les enregistrements d’Épingles.
  • France : 19,7 millions de visiteurs uniques par mois et 5 millions d'idées chaque jour (source Médiamétrie).

Sources :

  • Pinterest Predicts 2021.
  • Gen Z and Millennials Shopping Insights report June 2021.
  • Pinterest Monthly Insights France.Pinterest conversion lift meta analysis, global, 2020.
  • GfK, US.
  • IKEA