Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Qu’est-ce que le dropshipping ?

dropshipping définition

En quoi consiste le dropshipping ? Pour un marchand, faire du dropshipping c’est vendre sur son site Internet les produits d’un autre fournisseur. Le vendeur crée ainsi sa propre boutique en ligne à moindre coût, il vend sans stock et ne se charge pas des expéditions. La Poste vous explique comment fonctionne ce modèle de e-commerce, ses avantages mais aussi ses inconvénients.

Sommaire

Le dropshipping c’est quoi ?

Le dropshipping, ou livraison directe en français, repose sur une organisation tripartite : le vendeur, le fournisseur (fabricant ou grossiste) et le client. Cette solution permet à un e-commerçant de vendre en ligne des produits, en stock chez son fournisseur. Ce dernier se charge d’effectuer la livraison mais aussi les éventuels retours. Le vendeur, ou dropshipper, en tant qu’intermédiaire vend ainsi des produits sans avoir à les acheter ni à gérer leur logistique. Quant au fournisseur, il vend des produits sans les commercialiser.

Quels sont les avantages du dropshipping ?

Les avantages du dropshipping sont nombreux :

- pas de contraintes financières liées au stockage et à l’expédition ;
- pas de logistique (production, inventaire, livraison) ;
- pas de gestion de stock ;
- limiter le risque d’un stock trop important ;
- pas d’invendus ;
- pas de retours clients ;
- facile à déployer ;
- faible investissement de départ ;
- cibler le monde entier ;
- boutique ouverte 7jrs/7 et 24h/24 ;
- proposer une gamme de produits plus étoffée.

Quels sont les inconvénients ?

En ce qui concerne les inconvénients on peut citer : la difficulté de se faire connaître. Travailler la notoriété de son site e-commerce est une compétence à part entière et peut coûter cher - tout comme soigner l’ergonomie de votre plate-forme de e-commerce. Il faut donc faire attention à bien gérer son positionnement et sa visibilité (référencement naturel, payant, emails marketing, publicité, réseaux sociaux).

Parlons également de la concurrence qui est souvent rude, mieux vaut trouver une niche rentable.

De plus, le dropshipper dépend de son fournisseur et de sa potentielle mauvaise gestion. Il faut donc se renseigner sur sa fiabilité en amont, bien négocier son contrat et, par la suite, développer une relation privilégiée, de confiance et de qualité avec son fournisseur.


Dropshipping et frais de douane

Concernant les droits de douane, le client peut avoir des frais de port à régler. Lorsque l’on reçoit un colis en France (métropolitaine et DOM), aucun droit de douane n’est dû si le bien provient d’un Etat membre de l’Union européenne. En revanche, si les marchandises proviennent d’un autre pays (comme la Chine, par exemple), le client sera redevable des droits de douane si la valeur du colis excède 150 €. Le transporteur (La Poste, par exemple), se charge des formalités douanières : déclaration du colis et règlement des droits de douane qu’il fera ensuite régler au destinataire pour récupérer son colis.

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à consulter notre page d’aide sur les droits et taxes.


Vous avez des taxes à payer ? C’est par ici !