Espace Particuliers

Aide & Contact Mail Laposte.net

 

Le Groupe

Les Français ont la bougeotte

banniere les francais ont la bougeotte

Les déménagements plus nombreux

les déménagements plus nombreux
Conséquence la plus directe du développement du nomadisme : de plus en plus de Français changent de domicile.
En France, 7,5 % des personnes âgées de 15 à 59 ans déménagent hors de leur commune chaque année, contre moins de 6 % il y a 30 ans. Une tendance qui s’observe tout particulièrement parmi les jeunes générations : d’après une étude Sofres de 2011, 51 % des 18-29 ont déménagé au cours des deux dernières années.

Le boom des colocations

le boom des colocations
La croissance des colocations est un autre phénomène découlant du nomadisme : les Français bougent, déménagent et doivent parfois trouver des solutions alternatives pour faire face à la crise du logement. La colocation et l’habitat participatif font partie de ces solutions « en vogue » et dans l’air du temps. Un sondage réalisé en 2014 par l’institut CSA révèle qu’1 Français sur 6 (16 %) déclare avoir vécu en colocation. Cette proportion s’élève à 31 % chez les 18-24 ans, durant la période d’études en général.

La colocation reste d’ailleurs un phénomène majoritairement répandu parmi les jeunes, puisque l’âge moyen de ceux qui la pratiquent est de 25 ans. L’habitat participatif, s’il demeure marginal à ce jour, commence à prendre de l’importance et a notamment été formalisé dans la loi ALUR. Parfois décrit comme la « troisième voie » du logement, il consiste à concevoir et financer, à plusieurs, un projet de logement commun. Selon le sondage, 54 % des Français en ont déjà entendu parler, et 13 % pensent qu’il s’agit d’une solution d‘avenir.

Le télétravail se démocratise

le télétravail se démocratise
La combinaison de la mobilité géographique, qui peut mener à un éloignement de son lieu « physique » de travail, et des nouvelles technologies, favorise l’essor du télétravail. En 2014, selon une enquête de Hay Group, 36 % des entreprises autorisent cette pratique.
Les salariés bénéficient même d’une certaine souplesse voire d’encouragements, puisqu’ils disposent de 2 jours en moyenne par semaine pour télétravailler (parmi les entreprises qui adhèrent à la pratique). Et des moyens peuvent leur être accordés à cet effet : 78 % des entreprises fournissent à leurs collaborateurs des ordinateurs portables, par exemple.