Aide LaPoste.net

 

Le Groupe

Comment bien entretenir vos plantes d’intérieur en hiver ?

photo d'une personne qui prend soin de ses plantes
 Profiter d’un peu de verdure en hiver, surtout quand on n’a pas de jardin, voilà un petit luxe qu’il faut savoir cultiver. Et cela s’apprend, car entre l’arrosage, l’exposition ou encore la fertilisation, il y a quelques gestes et beaucoup d’astuces à ne pas négliger. Si vous souhaitez profiter de vos plantes d’intérieur en toute quiétude pendant tout l’hiver, suivez notre guide pour leur faire passer la mauvaise saison dans les meilleures conditions.

L’arrosage : la base d’un entretien régulier

S’il y a un point à ne pas négliger avant tout pour réussir à entretenir ses plantes, c’est un arrosage maîtrisé qui soit récurrent. C’est bien connu, pour vivre et s’épanouir, une plante doit boire quand cela est nécessaire ni plus ni moins. Un bon dosage d’eau est la base pour s’assurer que la plante va grandir, prendre ses aises petit à petit et toute son envergure.

Pour autant, il n’est pas évident de vous donner une règle stricte à suivre car, à vrai dire, il n’y en a pas. Beaucoup de paramètres entrent en jeu pour avoir une bonne fréquence d’arrosage : l’atmosphère, les pots où elles se trouvent, mais aussi et surtout le type de plante dont il s’agit. On a tendance à dire qu’une fois par semaine est suffisante, voire 1 fois toutes les deux semaines pour les plantes ligneuses qui ont des tiges dures.

Le tout est de ne surtout pas trop arroser, car s’il y a bien une chose à savoir c’est qu’une plante survit mieux à un manque d’eau qu’à un trop plein dans laquelle elle se noierait. Il est donc important d’espacer vos arrosages et de les effectuer en fonction de la chaleur et de l’humidité des pièces dans lesquelles sont situées les plantes. Il y a tout de même une astuce qui ne trompe pas : regardez la terre en surface, et si celle-ci semble bien sèche, il est temps d’apporter un peu d’eau !

 

La lumière et la température pour une ambiance idéale

Autre point essentiel à la survie et au développement de vos plantes d’intérieur : la lumière du jour. Celle-ci doit être conséquente, car c’est bien simple, sans lumière une plante ne peut tout simplement pas survivre. Il est donc impératif de leur prévoir des emplacements qui sont directement baignés par la lumière.

Près d’une fenêtre à moins d’1m50 ou dans un axe de lumière directe sont des points stratégiques pour placer vos plantes. L’idéal étant même de choisir des fenêtres qui sont orientées à l’Est. Aussi, pour un maximum de lumière, il est important de nettoyer régulièrement les feuilles des plantes, car la poussière obstrue le phénomène de luminosité.

La température de votre foyer est également importante : mieux vaut qu’elle ne dépasse pas les 20 °C. Au-delà de cette température, l’air est asséché et le manque d’humidité pourra se faire ressentir. Il faut normalement entre 70 et 90 % d’humidité pour les plantes, chose impossible en intérieur. À noter que la meilleure température se situe entre 15 et 18 °C pour un bon mix entre chaleur et humidité ambiante.

Les soins nécessaires et complémentaires pour vos plantes d’intérieur

Un beau terreau pour une croissance optimisée est gage de vraie réussite. Il existe donc des terreaux spécialement étudiés pour les plantes d’intérieur car, comme vous l’avez vu, elles demandent que l’on prenne soin d’elles. Mieux vaut donc utiliser un terreau plus léger et plus aéré, que l’on peut retrouver en magasin sous le nom de terreau pour plantes en pots.

Même chose pour l’engrais, il ne faudra pas hésiter à choisir une référence qui soit la plus adaptée possible. En fonction de cette caractéristique, vous aurez le choix entre deux types d’engrais : chimique ou organique. À vous de voir ce que vous préférez privilégier.

L’action de rempotage est nécessaire quand les racines deviennent trop importantes et/ou que vous sentez que vos plantes commencent à être un peu « fainéantes » et que leur croissance est bien ralentie. L’idée est donc de donner plus d’espace à la plante pour que celle-ci puisse s’épanouir plus amplement. Il faudra alors déterrer la plante et la rempoter dans le bon terreau, et surtout dans un pot plus grand. Généralement, il est d’usage de choisir quelque chose qui est de 2 à 3 cm plus large en diamètre que le pot précédent.

Dernier point plus rare, mais qui peut être problématique : l’invasion de petits prédateurs. Araignées rouges ou cochenilles sont de vilains intrus qui n’hésitent pas à prendre leurs aises dans vos plantes d’intérieur. Pour éviter ces désagréments, pulvérisez en prévention de l’eau tiède et en remède un acaricide après avoir emballé la plante dans une poche en plastique.

 

Faites-vous conseiller pour de meilleurs résultats

Saviez-vous que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % pour services à la personne en faisant venir chez vous quelqu’un qui pourrait s’occuper de vos plantes ? AXEO Services,  filiale du groupe La Poste, propose ce genre d’interventions et vous accompagne dans tous vos travaux du quotidien. Un jardinier professionnel s’occupera lui-même de votre petit jardin d’hiver en traitant, taillant et arrosant vos plantes.

Pour cela, il vous suffit de vous connecter sur le site ou bien de contacter par téléphone un conseiller qui vous expliquera en détail en quoi consiste ce service à la personne. Vous pourrez également demander un devis détaillé et personnalisé en fonction de vos besoins réels. AXEO Services s’adapte à vos envies.

Prêt à faire reverdir vos plantes d’intérieur ? Contactez AXEO Services pour être accompagné et optimiser la croissance de votre jardin d’hiver.