English version
Aide à la recherche

 
Glossaire Bibliothèque du CHP Autorités de tutelle Liens utiles et lieux
de recherche
Chronologie Dossiers documentaires Guides de recherche
Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

part

Document statistique de vérification du service qui était employé par divers grades dans plusieurs branches d´exploitation (facteurs, ambulants). Outil de précision, de pointage et de comptage.

petite Poste (de Paris)

En 1653, les habitants de Paris peuvent correspondre avec la province et l´étranger, paradoxalement il est impossible d´écrire à l´intérieur de la capitale, impossible de faire porter un pli, du moins officiellement, d´un quartier à un autre. Le 17 juillet de la même année, une ordonnance de Louis XIV donne satisfaction à un maître des requêtes, Renouard de Villayer, de combler cette lacune et de créer la petite poste de Paris. Le port de ces lettres doit être acquitté d´avance à laide d´un billet de port payé qui vaut un sol. La Petite Poste n´eut pas le succès escompté et disparut presque aussitôt. L´idée sera reprise en 1759 par Piarron de Chamousset, conseiller à la Chambre des comptes, qui obtient de Louis XV l´autorisation de créer une poste particulière à Paris. Très vite, les grandes villes imiteront Paris. Connaissant des fortunes diverses, leur ensemble sera absorbé en 1780 par la Ferme qui remboursera les propriétaires.

poste aérienne

Service de l´administration des Postes créé en 1918 pour les besoins de l´armée américaine, chargé de la transmission du courrier par avion. Une seule ligne est ouverte : Paris-Le Mans-Saint-Nazaire. Inaugurée le 17 août 1918 par le ministre Etienne Clémentel, elle cessera de fonctionner un an après le départ de l´armée américaine, soit 158 transports complets. Les hommes et le matériel seront affectés aux lignes de Paris-Lille et Paris-Bruxelles.

poste aux armées / service de la Poste aux armées

Service chargé, en liaison avec les administrations postales civiles françaises et étrangères et, le cas échéant, avec les organismes postaux militaires et internationaux : - du dépôt, de l´acheminement et de la distribution du courrier à destination ou en provenance des armées, - des opérations postales télégraphiques, financières et d´épargne autorisées en faveur des armées, - des opérations de trésorerie dans les territoires ou garnisons dépourvus de payeurs aux armées, - de la desserte postale des militaires à l´étranger, dans le cadre des accords internationaux.

poste maritime

Au XVIIIe siècle, le transport des correspondances est à la charge des capitaines de navires. Le premier essai de service régulier est lancé, sans suite, avec les Antilles en 1763. En 1777, Loliot tente d´organiser un service de distribution des lettres en provenance d´outremer à Bordeaux et à Nantes. A la suite de la guerre d´indépendance (1775-1783), un service régulier de bateaux est organisé entre la France et les États-Unis de 1784 et 1788. Avec l´apparition de la marine à vapeur, les paquebots-poste à vapeur de l´État se substituent aux bateaux à voile lents et irréguliers. En 1830, ce nouveau mode de transport postal, équipé également pour accueillir des passagers à son bord, est mis en oeuvre pour relier d´une part Toulon à Bastia et Toulon à Ajaccio - l´un des deux, le Napoléon, est le premier bâtiment à hélices dont fait usage la Poste - et, dautre part, Calais à Douvres ; puis, en 1857, la France au continent américain. Mais rapidement ce moyen de transport devient déficitaire obligeant peu à peu la privatisation des principales lignes. Le service est alors confié aux grandes compagnies maritimes : la Compagnie des Messageries maritimes - fondée en 1851 - et la Compagnie générale transatlantique. Sous la Troisième République, la Poste maritime française s´organise : ses relations avec les grands pays industrialisés et avec les colonies se multiplient. Après la Seconde Guerre mondiale, la Poste aérienne concurrence de plus en plus la mer. Les passagers prennent de plus en plus souvent l´avion, les lettres les imiteront...

poste restante

Service d´un bureau de poste permettant à un particulier de retirer son courrier à un guichet en dehors de son domicile, le service de la Poste restante a été créé en 1886.

postillon

Employé du maître de poste, il est chargé d´accompagner et de guider d´un relais à l´autre les voyageurs ou les courriers de la Poste aux lettres en voiture ou à cheval. Il ramène les chevaux seuls au relais d´origine.